BFM Business

Ce petit robot livreur de courses va être testé par Franprix à Paris

L'enseigne de distribution testera à Paris en 2019 un petit robot de livraison embarquant jusqu'à 40 kilos de courses. Inspiré du droïde R2D2 de la saga Starwars, il circulera dans les rues d'abord accompagné d'un opérateur avant de circuler seul quand la réglementation le permettra.

Un petit robot livreur de courses circulant dans la rue: cette image futuriste sera bientôt une réalité à Paris grâce à Franprix (groupe Casino). Voulant offrir plus de facilité à ses clients pour faire leurs courses dans ses supérettes de quartier, l'enseigne s'est associée avec la start-up française TwinswHeel, conceptrice de droïdes de livraison, explique Le Parisien.

"Nous anticipons également les futures problématiques de transports dans les villes. Par exemple, demain, si les rues ferment à la circulation ou intègrent des péages, nous devons dès à présent réfléchir à des solutions" explique au quotidien Français Alarcon, responsable innovation chez Franprix. Ces véhicules robots aideront à court terme les ménages, à transporter leurs courses dans les rues de Paris en les accompagnant (le droïde étant apparié à la personne via son smartphone). Ils circuleront en complète autonomie lorsque la réglementation permettra leur circulation sur la voirie.

Une PME industrielle du Lot à l'origine du droïde

Ces petits robots dotés de deux grandes roues sont directement inspirés des droïdes R2D2 de Starwars. Leurs concepteurs, deux frères travaillant pour la PME industrielle française Soben, sont de fervents admirateurs de la saga hollywoodienne. Ils cherchaient un moyen de transporter de grosses pièces pour l'industrie aéronautique comme des amortisseurs, dans les ateliers de l'usine de la PME, basée à Cahors (Lot). "Nous avons crée un mix entre R2D2 et un chariot de transport de colis et cela a donné TwinswHeel" explique l'un des deux inventeurs sur l'antenne de FR3 Occitanie.

Leur invention est un petit véhicule doté d'un coffre d'une capacité de 40 litres. Grâce à ses deux grosses roues, il roule à petite vitesse (entre 5 et 10 km/h) en mode "assisté", par lequel il suit un accompagnateur ou en mode "véhicule autonome" grâce à ses capteurs (caméras) et ses capacités de géolocalisation.

Le test concernera le 13ème arrondissement de Paris

Franprix prévoit de tester le droïde courant 2019 accompagné d'un opérateur dans les rues du XIIIème arrondissement de la capitale. Lorsque la réglementation permettra sa circulation en mode autonome dans les rues, il pourra se rendre (sans accompagnant) avec ses courses jusqu'au pied de l’immeuble en avertissant le client par SMS pour qu'il vienne chercher ses marchandises dans le coffre sécurisé du robot.

Ce test fait partie des 15 expérimentations lauréates que la ville de Paris a retenues dans le cadre d’Urban Lab, laboratoire d’expérimentation urbaine de Paris&Co, elle-même agence d'innovation et de développement économique de la capitale.

Frédéric Bergé