BFM Tech

Arnaque: attention aux faux mails affichant une commande Darty

Pour l'électroménager, Darty a choisi de maintenir les réparations du service après-vente.

Pour l'électroménager, Darty a choisi de maintenir les réparations du service après-vente. - Philippe Huguen- AFP

Des escrocs utilisent l’image de la marque française pour soutirer de l’argent à leurs victimes, en les incitant à annuler une commande fictive.

Si le hameçonnage - technique consistant à envoyer de faux mails en se faisant passer pour une entreprise ou une institution - ne faiblit jamais vraiment, certaines campagnes sont plus importantes que d’autres. Comme le relèvent nos confrères du site Numerama, c’est le géant de l’électroménager Darty qui voit son image usurpée massivement ces derniers jours. Le principe utilisé par les escrocs est simple: envoyer un faux mail aux couleurs de l’enseigne, annonçant la commande d’un PC Microsoft d’une valeur de 959 euros, en incitant la victime - qui n’a évidemment rien commandé - à annuler cette dernière.

Pas de fuite de données

D’après des captures d’écran partagées par les internautes dès le mois d'avril, le faux mail contient un lien qui redirige vers une page d’annulation invitant à renseigner ses coordonnées bancaires. Cette dernière n’ayant aucun lien avec Darty, le but de l’arnaque est simplement de récupérer les informations bancaires de la victime.

Face à l’ampleur de l’opération de piratage, Darty a envoyé un mail à ses clients, évoquant “une usurpation d’identité à des fins frauduleuses”. “Ces e-mails font état de confirmation de commandes fictives en reprenant la charte graphique et le logo de notre enseigne. Ils tentent de bénéficier de la notoriété de Darty pour récupérer vos informations confidentielles et notamment vos données de cartes bancaires” explique l’entreprise, qui rappelle n’avoir été concernée par aucune fuite de données récente.

Comme le rappelle Darty, il est fortement déconseillé de cliquer sur le lien contenu dans un mail demandant un quelconque paiement ou un remboursement. La solution la plus sûre est de se rendre manuellement sur son espace client, afin de constater une éventuelle opération en attente. Les internautes ayant partagé leurs informations bancaires après avoir cliqué sur le lien en question sont invités à se rapprocher de leur banque afin de faire opposition au plus vite.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech