BFM Business

Amazon lance des chaînes de télévision payantes en France

Quatorze chaînes et services sont proposés dès ce mardi soir aux utilisateurs français de Prime Video d'Amazon, son service de streaming.

Quatorze chaînes et services sont proposés dès ce mardi soir aux utilisateurs français de Prime Video d'Amazon, son service de streaming. - Ina Fassbinder-AFP

Le géant américain lance en France, Prime Video Channels, qui permet d'accéder sur Internet, via son service de vidéo en ligne, à des chaînes payantes et autres services de vidéo sur abonnement (SVOD) proposés par des médias audiovisuels partenaires.

Quatorze chaînes et services sont proposés dès ce mardi soir aux utilisateurs français de Prime Video, son service de streaming vidéo accessible par Internet. Pour ce faire, Amazon s'est allié à plusieurs poids lourds du paysage audiovisuel français dont TF1.

On peut ainsi désormais s'abonner via Prime Video (mensuellement et sans engagement, après un mois gratuit) à TFOU Max, le service de programmes pour enfants de TF1, mais aussi à Gullimax, Canal J et Tiji (ex-pôle jeunesse de Lagardère, désormais intégré au groupe M6).

Amazon joue le rôle "d'agrégateur" de contenus vidéo

L'intérêt de ce type d'offre est d'agréger au sein d'une même plateforme des contenus de diffuseurs différents, ce qui simplifie la vie des utilisateurs, avec une interface et une facturation unifiées. Un avantage non négligeable, dans un univers de l'audiovisuel qui tend à se morceler de plus en plus.

Les abonnés d'Amazon pourront aussi souscrire à des chaînes et plateformes tierces dédiées au cinéma et séries, comme MGM, StarzPlay, Mubi, Action Max, sans oublier des chaînes plus spécialisées comme GEO Television, Automoto ou encore Mezzo et ses concerts classiques...

Des tarifs variant de 1,99 à 9,99 euros/mois

Les tarifs sont également variés puisqu'ils vont de 1,99 à 9,99 euros par mois, selon les chaînes ou services. Et des contenus supplémentaires s'ajouteront dans les mois qui viennent, précise Amazon.

Ce déploiement en France fait suite au lancement de ce service aux Etats-Unis, ainsi qu'au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche, au Japon, au Canada et au Mexique, avec plus de 300 chaînes proposées au total dans ces différents territoires.

Ce nouveau modèle, dans lequel les plateformes de streaming deviennent des distributeurs de chaînes de télévision traditionnelles, et qui joue la convergence entre contenus et technologies, commence à faire des émules puisqu'Apple permet aussi, depuis quelques mois, de s'abonner à des chaînes via son boîtier et application de télévision Apple TV.

Frédéric Bergé avec AFP