BFM Immo

Viager: Un couple continuait de verser une rente ne sachant pas que la vieille dame était morte depuis 4 ans

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Sebastien Bozon - AFP

Un couple a acquis un logement en viager libre en 2001. Il payait la rente, mais a découvert que la dame était morte depuis 4 ans.

En 2001, un couple décide d'acheter une maison en viager libre, dans le village de Gevrey-Chambertin en Bourgogne-France-Comté, raconte Ouest-France. Le viager libre leur permet d'habiter immédiatement dans la demeure. Ils versent une rente viagère, de 263 euros, tous les mois, à une dame qui habite à Saint-Jean-des-Monts.

La somme était versée directement sur le compte de la crédit-rentière. Mais en septembre dernier, la banque refuse le versement. Le couple pense alors que la propriétaire est morte. Mais en faisant des recherches, ils découvrent que la dame est décédée en juillet 2016.

Plus de 12.000 euros

Le couple contacte le notaire du Nord-Vendée qui s'est occupé de la succession. Il aimerait comprendre où sont passées les 48 échéances, soit plus de 12.000 euros. Si le notaire ne leur a jamais répondu, il a tout de même restitué la somme. A l'Ouest-France, il explique qu'il n'a découvert la mort de la femme qu'en octobre 2020 "quand la banque a transféré plus de 7 000 € de fonds alors que les comptes de la dame décédée avaient été clôturés en 2018".

Le notaire qui s'est occupé du testament "n'avait aucun document concernant cette vente en viager qui a été réglée par un notaire de Dijon".

BFM Immo