BFM Immo

Un McDo classé monument historique !

Un restaurant McDonald's bien atypique !

Un restaurant McDonald's bien atypique ! - Google Street View

Les passants de la rue Saint-Lazare, dans le 8ème arrondissement de Paris, ont certainement remarqué la façade très particulière d’un restaurant de l’enseigne McDonald’s. Mais ils ignorent certainement que celui-ci est classé monument historique…

L'information intéressera sans doute moins les aficionados du Big Mac ou du Royal Deluxe que les amateurs des vieilles (et belles) pierres. L’un des restaurants parisiens les plus fréquentés de l’enseigne américaine, en plein quartier Saint-Lazare, est installé dans un bâtiment « dont la façade est inscrite au Patrimoine des monuments historiques depuis 1997 », rapporte Le Parisien.

L’immeuble est situé au numéro 119 de la rue Saint-Lazare. Si vous passez devant, vous ne pouvez pas rater ses ornementations, ses colombages de style alsacien, la cigogne qui orne sa cheminée et la petite statue qui trône au milieu de sa façade - autant d'éléments qui tranchent avec la sobriété des bâtiments environnants.

Le roi de la bière

Construit à la fin du XIXème siècle par l'architecte Chausson, il accueillait déjà un restaurant en 1892. Mais sa façade, telle qu’on peut l’admirer aujourd’hui, date de 1894, date à laquelle elle fut « surélevée et entièrement modifiée pour [le restaurateur] alsacien Jacqueminot Graff par l’architecte Paul Marbeau », nous apprend le ministère de la Culture. Construite en brique « avec des pans de bois appliqués », elle est ornée par « une statue de Gambrinus, roi de la bière, [qui] trône au centre de l'élévation ». A l'intérieur, un « décor en staff moulé » qui daterait de 1892.

L'ensemble - la toiture, la façade y compris les sculptures de Gambrinus et de la cigogne, et les trois salles en enfilade du rez-de-chaussée - est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 18 novembre 1997.

Les Bâtiments de France chargés de la rénovation

Bonne nouvelle, ce trésor du style régionaliste alsacien est à nouveau livré à la vue des passants et des touristes, après plusieurs mois de ravalement.

Les travaux, très contrôlés comme il se doit, ont été réalisés par « un conservateur en chef et une architecte en chef des Bâtiments de France », explique Le Parisien. Ne cherchez pas, vous n’y trouverez donc pas l’habituel grand M jaune qui caractérise la marque de hamburger !

Les travaux se poursuivent à l'intérieur

Mais si les échafaudages ont été enlevés, la rénovation n’est pas encore totalement achevée à l’intérieur du restaurant. Selon le quotidien, ils devraient « se poursuivre quelques mois encore ». McDonald’s, qui explique avoir « contribué » à la restauration, ne se prononce pas en revanche sur le montant de sa participation.

A noter que ceux qui ont un faible pour les burgers - que d'aucuns jugent plus gros et plus goûteux que ceux de l'oncle Ronald - de l'enseigne Burger King, pourraient avoir une très agréable surprise d'ici peu de temps. La rumeur veut en effet que le centre commercial Cœur Saint-Lazare, qui ouvrira ses portes à deux pas, dans la gare le 21 mars prochain, accueillera le premier restaurant du concurrent direct de la firme à la marque jaune en France depuis son départ de l'hexagone, en 1997. Un autre BK serait par ailleurs prévu à proximité de Metz. Des informations qui n'ont - bien entendu - pas été confirmées en haut lieu...

André Figeard