BFM Immo

Tribune - "Fronde des agents immobiliers : il faut rendre obligatoire la déclaration des loyers au fisc"

Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du Dal

Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du Dal - dr

Une tribune de Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au logement (Dal), en réaction à la décision de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) de suspendre sa participation à la mise en place de l’observatoire des loyers.

Face à la menace des agents immobiliers de ne plus alimenter les fichiers de loyer, il suffit de rendre obligatoire la déclaration des loyers, logement par logement à l’administration fiscale ou locale.

Les milieux de l’immobilier n’ont pas de scrupules, après s’être largement enrichis grâce à la spéculation et la flambée des prix immobiliers et des loyers, les voilà qui montent au créneau, menaçant de torpiller l’encadrement des loyers présenté dans le projet de loi Duflot.

Justement, les associations de logement et syndicats réunis dans la « plate forme logement des mouvements sociaux » se sont inquiétés que cette base de donnée soit alimentée, de manière peu objective, par les bailleurs et les milieux de l’immobilier. Il suffirait que la loi oblige les bailleurs à déclarer leur loyer, logement par logement, au service ad hoc, ce qui permettrait tout à la fois de fixer le loyer de référence, et d’empêcher les hausses de loyers à la relocation, interdites aujourd’hui par décret, mais non respectées.

Droit au logement dénonce la pauvreté des moyens présentés dans l’avant projet de loi Duflot pour lutter contre la crise du logement et mettre en œuvre le droit au logement pour tous, et demande au gouvernement de ne pas céder à la pression du lobby de l’immobilier et de rééquilibrer les rapports locatifs en faveur des locataires et des mal-logés.

BFM Immo