BFM Immo

Eoliennes en mer : Publication de l'appel d'offres en juin

les éoliennes offshore, très attendues, ont pris un retard considérable

les éoliennes offshore, très attendues, ont pris un retard considérable - dr

Avec huit mois de retard par rapport au calendrier initial, la publication de l’appel d’offres pour l’éolien offshore, d’une puissance de 3 000 mégawatts (MW) est attendue pour juin. Une véritable course contre la montre s'engage désormais, pour son aboutissement avant les présidentielles.

10 milliards d’euros. C’est le montant en jeu lors du lancement de l’appel d’offres. Un évènement qui, d’après l’administration, devrait aboutir à la création de 10 000 emplois. Sans cesse reporté depuis octobre 2010, son officialisation devrait avoir lieu en juin, selon Le Figaro. Après avoir repoussé l’étape - et avoir réduit le parc de dix zones d’implantation à cinq -, le gouvernement veut aujourd'hui accélérer les choses avec l’échéance du calendrier électoral. « Les pouvoirs publics espèrent pouvoir désigner les lauréats en mars 2012, soit un mois avant le premier tour de la présidentielle ». Un calendrier qui est devenu de ce fait « extrêmement serré », reconnaît un observateur cité par le quotidien.

Pression

Le respect de ce délai dépendra du travail de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), autorité chargée de rendre son avis sur le cahier des charges ainsi que sur les offres remises par les candidats. Le gouvernement a accentué la pression autour de cet acteur-clé, en soumettant au Conseil supérieur de l’électricité un projet de décret vise à en accélérer la procédure. Il permettrait de réduire la durée de l’examen par la CRE à un mois au lieu de deux.

Léo Monégier