BFM Immo

Quand les frontaliers dopent le marché

BFM Immo
Les prix augmentent toujours dans la capitale lorraine, soutenus par les écarts de valorisation qui subsistent avec les villes voisines du Luxembourg. Le moins que l'on puisse dire de Metz, c'est que la ville est bien desservie ! Carrefour autoroutier, noeud ferroviaire, aéroport régional et, bientôt, gare de TGV...

l'agglomération messine est à la croisée de tous les axes clés du coeur de l'Europe. Des salariés de la région mais aussi du Luxembourg et de Sarrebruck y font leur nid pour mettre à profit l'ensemble de ces facilités de transport. Rien d'étonnant, alors, que les prix aient beaucoup monté, notamment dans le quartier de la gare. « Il faut compter à présent 2 100 euros le mètre carré en centre-ville. Et le marché est loin d'avoir atteint son apogée. Même si elle se fait à présent plus douce, l'augmentation continue », estime Bernadette Cadoux, de l'agence immobilière Kieffer. Pénurie dans l'ancien Les transports et la proximité du Luxembourg ne sont pas, en effet, les seuls atouts de la capitale de la Lorraine, qui possède également de beaux secteurs historiques (quartier impérial et coeur médiéval), un technopôle et de nombreux espaces verts. « Parmi les zones de la ville les plus appréciées, il faut citer les quartiers Sainte-Thérèse et de Queuleu avec ses collines, ou encore le secteur de la Vacquinière », précise Philomène Laurent, du réseau immobilier ERA. Au palmarès des biens les plus recherchés figurent en tête les appartements du centre-ville comprenant une grande surface. « Il existe en la matière une pénurie certaine à Metz : les appartements anciens, très recherchés, passent peu par les agences ; ils changent souvent de mains grâce au bouche-à-oreille », poursuit Philomène Laurent. Les seuls biens disponibles sont souvent à rénover, mais les acheteurs semblent prêts à faire des concessions pour rester dans les beaux quartiers. La rareté de ces produits a tout de même conduit de nombreuses familles à trouver une solution de repli : une maison à la périphérie de l'agglomération. Bien que la partie sud de la ville soit souvent jugée plus agréable, on trouve dans les environs de Metz de jolis quartiers résidentiels (Plappeville, Lessy, Montigny-lès-Metz, Moulins-lès-Metz...) encore susceptibles de se valoriser. Avis aux investisseurs...

Caroline Truc

BFM Immo