BFM Immo

Immobilier : Les écarts de prix vont s'accentuer à Toulouse

le quartier du pont Neuf, l'un des plus recherchés

le quartier du pont Neuf, l'un des plus recherchés - Wikimedia Commons

Selon le Crédit Foncier, les quartiers centraux, toujours très recherchés, devraient continuer de progresser au cours des prochains mois. Une hausse certes légère, mais qui contrasterait avec les baisses attendues en périphérie.

En 2014, l’écart entre l’hyper-centre toulousain et sa périphérie devrait encore s’accentuer, selon les prévisions dévoilées mercredi par le Crédit Foncier. Dans une note sur le marché de l’agglomération, la banque note que les prix devraient continuer de « légèrement augmenter » dans les quartiers historiques de la Ville rose, « du fait d’une rareté de l’offre face à une demande grandissante ». Soit le Capitole, Saint-Etienne, Ozenne, le Jardin des plantes, où Les Carmes, ou les biens se négocient toujours à plus de 3 000 €/m² en moyenne, avec des pics à plus de 5 000 € pour les mieux placés. Sur l’année, les prix dans ces quartiers pourraient connaître une hausse de 5 % au maximum, selon les projections du groupe.

A Bonnefoy et Matabiau, secteurs limitrophes de l’hyper-centre qui ont connu en 2013 « un certain engouement en raison du projet d'aménagement de la gare », les prix devraient se stabiliser, voire connaître un léger repli (5 % au maximum). Idem pour « les quartiers ou communes qui se situent sur une ligne du tramway et du métro », comme Purpan ou Blagnac, et qui « restent recherchés ».

Sans surprise, c’est dans les secteurs éloignés du centre et qui souffrent d'un ralentissement des transactions, que la tendance baissière sera la plus forte. Le Crédit Foncier ne fournit, cependant, aucune prévision chiffrée.

Un scénario conforme à l’idée développée en début de mois par le Crédit Foncier, selon laquelle le marché immobilier français serait entré dans une « spirale vertueuse ». Le groupe prédit une baisse d’un peu plus de 2 % en moyenne en province sur l’ensemble de l’année, avec d’importantes disparités selon les villes et les quartiers. Plus de détails sur le scénario de la spirale vertueuse ici >>

François Alexandre