BFM Immo

Dans le neuf, la progression des prix immobiliers se tasse

La hausse des prix du neuf ralentit.

La hausse des prix du neuf ralentit. - Philippe Huguen - AFP

Sur un an, la hausse des prix n'est plus que de 2% en France, selon les chiffres du baromètre du Laboratoire de l'Immobilier.

La hausse des prix de l'immobilier neuf est bel et bien en train de ralentir. C'est ce que montre le dernier baromètre du Laboratoire de l'Immobilier, spécialiste du logement neuf. Sur un an, la hausse des prix n'est plus que de 2% à l'échelle nationale, avec un prix moyen du neuf en France à 4.900 euros du mètre carré.

Et cette accalmie ne vient pas de l'offre qui manque toujours cruellement. C'est la demande qui a faibli, ou plutôt l'augmentation des refus de financements bancaires. En particulier pour ceux qui veulent investir dans le neuf et qui se sont déjà endettés pour l'achat de leur résidence principale.

>> Téléchargez notre guide Acheter dans le Neuf

Voilà ce qui explique essentiellement la tendance. Pour le reste, les rapports de force restent les mêmes. Paris a beau voir ses prix légèrement reculer, elle reste, de loin, la ville la plus chère de France à plus de 12.000 euros du m² en moyenne. Derrière, on trouve Lyon et Nice, autour de 6.000 euros du m². Enfin Lille, Reims et le Havre sont les grandes villes les moins chères de France, à moins de 4.000 euros du m².

Marie Coeurderoy