BFM Immo

Découvrez cinq villes où investir dans le neuf est rentable

Nantes, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Lille, championnes de l'immobilier neuf

Nantes, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Lille, championnes de l'immobilier neuf - dr

Nantes, Lyon, Toulouse, Lille et Bordeaux forment le quintet majeur des métropoles régionales où l’investissement immobilier est payé en retour. Décryptage des raisons d’un tel dynamisme.

Nantes, un mix réussi entre offres et demandes

L’Atlantique est un vecteur d’attractivité pour la cité des ducs de Bretagne. De plus, depuis de nombreuses années, la dynamique économique ne se dément pas. Autant d’éléments positifs qui font de Nantes une terre d’élection de l’investissement immobilier. De plus, entre l’offre et la demande, le marché paraît équilibré et structuré. Côté prix au mètre carré, dans le neuf, les valeurs sont légèrement à la hausse, de l’ordre de 3 840 € au m² ; dans l’ancien, la tendance est à la baisse (2 540 €). Le centre-ville, prisé, offre des rendements oscillant entre 2,4 % et 3,2 %. Rezé ou encore Saint-Herblain sont les deux communes voisines où des améliorations de rendement sont possibles.

Lyon, la plus-value patrimoniale

La capitale rhodanienne est taillée pour offrir de bons rendements à ceux qui investissent. Tant au niveau de la démographie, de l’emploi ou encore de la place prépondérante des étudiants dans la cité, Lyon apparaît clairement comme une place forte de l’investissement immobilier. Les prix se stabilisent autour de 4 450 euros le mètre carré en moyenne dans le neuf et 3 290 euros dans l’ancien. De gros programmes immobiliers seront prochainement commercialisés à Confluence, Part-Dieu, ou Gerland ; ils se traduiront par des rendements intéressants. Le nouveau zonage Pinel ouvre aussi de nouvelles perspectives pour fixer des loyers plus élevés.

Toulouse, la ville où il fait bon vivre

Elle a la réputation d’être une des villes les plus attractives de France. La Ville rose propose en effet un cadre de vie des plus agréables auquel s’ajoute une dynamique économique incontestable. Résultat, la métropole accueille chaque année 10 000 habitants de plus. Qui se mettent donc en quête d’un logement… Dans l’ancien, les prix moyens au mètre carré oscillent autour de 2 500 € et de 3 800 euros dans le neuf. Ces prix ont même tendance à remonter. Toulouse reste une ville réceptive à l’investissement face à la profusion de programmes.

Bordeaux, la dynamique démographique est lancée

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Bordeaux affiche des prix de plus en plus élevés dans l’ancien (3 090 euros le mètre carré en moyenne) comme dans le neuf (4 050 euros). Une démographie en constante croissance et la présence importante des étudiants font de Bordeaux une ville idéale pour investir. Certes, les loyers ont tendance à baisser. Mais ils restent tout de même à un niveau élevé. D’autres communes, autour de Bordeaux, présentent des profils intéressants, comme Bègles.

Lille, la ville chouchou des investisseurs

La capitale des Flandres affiche plusieurs avantages pour les investisseurs. Forte d’une démographie galopante et de la présence de 110 000 étudiants intramuros, Lille est un bon compromis puisqu’elle affiche des tarifs et des loyers assez abordables (3 790 euros le mètre carré en moyenne dans le neuf, 2 940 euros dans l’ancien). Lille Métropole a placé la barre assez haute : construire 6 000 logements neufs par an.

A ce titre, notre partenaire Nexity vous propose de nombreuses offres partout en France pour réaliser votre projet immobilier ! : Découvrir les offres

Qualite-Logement.org