BFM Immo

Les investisseurs continuent de bouder le logement

Les investisseurs déplorent le "rendement faible" voire "nul" de la pierre

Les investisseurs déplorent le "rendement faible" voire "nul" de la pierre - Fotolia

Un investisseur professionnel sur deux (52 %) déclare n’avoir aucun placement dans le logement en 2013, et « pour 2014, les perspectives d’investissement dans le (secteur) restent catastrophiques », selon une enquête réalisée en partenariat avec Business Immo et La Tribune*.

« En effet, 27% des sondés déclarent que cette année, ils vont maintenir leur investissement dans le logement à son (très faible) niveau actuel ; bien pire : 40% des professionnels vont réduire encore, ou arrêter totalement leurs investissements dans le logement », selon l’étude. La raison : un « rendement faible », voire « nul » pour certains : « 97% des investisseurs professionnels jugent que le rendement global de l’immobilier de logement n’est pas attractif ! Si on y ajoute le fait que 90% des professionnels trouvent cette catégorie d’investissement difficile à gérer, ces réactions suffisent à expliquer pourquoi les investisseurs professionnels boudent le logement », analyse Thierry Denjean, président de Deanjean & Associés.

*Enquête par questionnaire réalisée par Denjean & Associés, conjointement avec Business Immo et La Tribune, du 27 mai au 16 juin 2014, sur la base des fichiers qualifiés de Business Immo.

A. F.