BFM Immo

La visioconférence peine à se démocratiser dans les assemblées générales de copropriété

60% des copropriétaires sont prêts à participer à une AG en visioconférence.

60% des copropriétaires sont prêts à participer à une AG en visioconférence. - Thomas Samson - AFP

Une étude Ifop pour Hello Syndic montre que 74% des copropriétaires considèrent que le coronavirus a compliqué la vie de la copropriété. Pour autant, ils ne sont que 60% à être prêts à participer à une AG en visioconférence.

Avec la crise sanitaire qui dure depuis plusieurs mois, les copropriétés ont dû s'adapter pour continuer à fonctionner. Néanmoins, un sondage* Ifop pour Hello Syndic montre que 74% des copropriétaires estiment que le coronavirus a compliqué la vie de la copropriété. C'est notamment le cas pour les assemblées générales.

Avant le premier confinement, seules 15% des AG avaient été organisées. Autrement dit, 85% des assemblées pour l'exercice 2019 n'avaient donc toujours pas eu lieu. Après ce premier confinement, à peine 23% des AG de copropriétés ont été organisées, parmi celles qui auraient dû être organisées après le déconfinement du 11 mai 2020. Cela signifie qu'à la veille du couvre-feu et du second confinement, 77% des AG qui auraient dû se tenir après le premier confinement n’avaient toujours pas eu lieu.

La doyenne avait 89 ans

Des AG en visioconférence seraient une solution pour palier à ces problèmes d'organisation. Elles sont d'ailleurs autorisées et facilitées par une nouvelle réglementation (qui permet de décider de passer par une AG en visioconférence sans vote physique préalable). Pourtant, seulement 60% des copropriétaires sont prêts à participer à une assemblée générale en visioconférence. Chiffre encore plus bas : seuls 20% des copropriétaires se sont vu proposer une AG en visioconférence.

Pourtant Hello Syndic liste les avantages de la visioconférence. Ainsi une AG physique dure en moyenne 2h27, contre 1h29 en visioconférence. De plus, "les AG digitales permettent aussi d’avoir plus de flexibilité sur les horaires". Et pour ceux ou celles qui se sentiraient trop vieux, Hello Syndic afforme que la doyenne des copropriétaires qui a participé à une AG en visioconférence Hello Syndic a 89 ans.

*Méthodologie: Chiffres issus d’une étude externe menée par l’Ifop pour la start-up Hello Syndic auprès d’un échantillon de 3062 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus dont a été extrait un sous-échantillon de 1027 propriétaires d’un logement dans un immeuble d’habitation, entre le 30 septembre et le 12 octobre 2020, soit avant le couvre-feu et le reconfinement. Les assemblées générales de copropriété, en format physique, n’étant plus autorisées à partir du reconfinement le 28 octobre dernier.

Diane Lacaze