BFM Immo

La terre d’Israël dénationalisée

BFM Immo
La terre d’Israël va être cédée à des investisseurs privés indique le journal Les Echos.

Promesse électorale du Premier ministre Benyamin Netanyahu, le texte présenté à la Knesset propose « une réforme de l’administration de la terre d’Israël ». Celui-ci doit alléger les procédures d’obtention de permis de construire et donc faire baisser les prix de l’immobilier.

Le quotidien économique précise que 97 % de la terre était jusqu’aujourd’hui entre les mains de l’Etat. Une loi de 1960 stipulait que « la propriété de la terre d’Israël est à la propriété de l’Etat, de l’Autorité de développement ou du Fond national juif, elle ne peut être transmise par une vente ou de toute autre manière que ce soit ».

Certains opposants estiment en revanche que cette remise en question du principe de propriété collective permettra à n’importe qui d’acheter des terres en Israël et que la privatisation va générer spéculation et hausse des prix.

B.O.

BFM Immo