BFM Immo
A l étranger

L'Arabie saoudite accepte d'indemniser les habitants de quartiers populaires qui vont être rasés

Arabie saoudite: "effroi" à Jeddah après la destruction de plusieurs quartiers

Arabie saoudite: "effroi" à Jeddah après la destruction de plusieurs quartiers - AFP

Le projet prévoit de réhabiliter une trentaine de quartiers dans lesquels vivaient près d'un demi-million de personnes. Selon les autorités, il s'agit de remplacer des "bidonvilles", décrits comme des foyers de criminalité.

L'Arabie saoudite a commencé à indemniser les habitants délogés de quartiers populaires de Jeddah dans le cadre d'un projet urbain contesté visant à moderniser la grande ville méridionale, a annoncé l'agence officielle SPA.

La démolition de plusieurs quartiers ces derniers mois à Jeddah, dans le cadre d'un méga-projet urbain, avait suscité la colère des habitants expulsés qui avaient lancé une mobilisation rare dans la monarchie du Golfe. "Le versement de la première tranche des indemnités pour les propriétés détruites a commencé", a rapporté le 5 juin l'agence SPA en évoquant une enveloppe d'un milliard de riyals (environ 249 millions d'euros) pour la première phase, sans préciser toutefois le nombre de bénéficiaires.

Les habitants dénoncent la destruction de quartiers populaires

Porté par le prince héritier Mohamed ben Salmane, le projet estimé à 20 milliards de dollars prévoit de réhabiliter une trentaine de quartiers dans lesquels vivaient près d'un demi-million de personnes, afin de moderniser cette ville touristique, située sur la mer Rouge. Selon les autorités, il s'agit de remplacer des "bidonvilles", décrits comme des foyers de criminalité, par des bâtiments neufs, comprenant notamment un stade et un opéra, et, à terme, 17.000 logements.

Contestant le terme de "bidonvilles", les habitants dénoncent la destruction de quartiers populaires abritant une population mixte de Saoudiens et d'étrangers, originaires d'autres pays arabes ou d'Asie. Parmi ceux qui ont vu leurs maisons rasées, plusieurs ont raconté à l'AFP en début d'année leurs craintes de ne pas être correctement indemnisés, en l'absence d'un processus transparent.

Les biens ont été évalués par des "comités indépendants" représentant quatre agences gouvernementales, a indiqué SPA. Les travaux de démolition sont terminés dans vingt quartiers et s'achèveront dans les 12 autres d'ici mi-novembre, a-t-elle ajouté. L'Arabie saoudite cherche ces dernières années à sortir son économie de son extrême dépendance au pétrole, avec des méga-projets visant notamment à attirer les expatriés et les touristes, à l'image de Dubaï aux Emirats arabes unis.

D.L. avec AFP