BFM Immo

L'intermédiation locative, ou comment louer moins cher en échange d'avantages fiscaux

Le gouvernement veut développer l'intermédiation locative

Le gouvernement veut développer l'intermédiation locative - dr

Le gouvernement veut développer l'intermédiation locative. Un dispositif empreint de solidarité qui permet aux familles à revenus modestes de bénéficier d'un loyer à un prix inférieur à celui du marché. Le propriétaire y trouve aussi des avantages.

« Mettre fin à l’augmentation constante de l’hébergement d’urgence à l’hôtel, et offrir aux familles des solutions plus dignes et mieux adaptées à leurs besoins ». Tel est l'objectif de Sylvia Pinel, qui pourrait être atteint grâce au concours des propriétaires privés. La ministre du Logement entend en effet développer l'intermédiation locative, via le dispositif Solibail. Une mesure garantie par l'Etat, qui « offre la possibilité au propriétaire de louer son bien à une association agréée qui y loge une famille à revenus modestes », rappellent les services du ministère dans un communiqué.

Comment ça marche ? D'une part, l'association garantit le paiement du loyer, dont le montant est fixé par rapport au prix du marché, à un montant inférieur, tandis que le propriétaire peut bénéficier d’avantages fiscaux allant de 30 à 70 % sur les revenus locatifs. L’association gestionnaire prend de son côté en charge toutes les démarches administratives : choix du locataire, paiement des loyers et des charges et entretien du bien.

Sur le papier, avantageux pour le propriétaire… et pour l'Etat

Cette démarche « solidaire » se veut avantageuse pour le propriétaire, mais aussi pour les comptes de l'Etat, assure le ministère. Ce dispositif qui vient en aide aux ménages modestes permet d'économiser sur le budget de l'hébergement d'urgence. En effet, alors que Solibail ne coûte que 6,65 euros par jour en moyenne, une nuit à l'hôtel revient à près de trois fois plus cher (17,08 euros).

Le gouvernement a engagé en février 2015 un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières. D’ici 2017, ce plan prévoit la création de 13 000 places en dispositifs alternatifs dont 9 000 en intermédiation locative, à l’image du dispositif Solibail.

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

BFM Immo