BFM Immo

Taux immobiliers : "Pas de retournement de tendance" pour Cafpi

Rien d'anormal sur le front du crédit, selon Cafpi

Rien d'anormal sur le front du crédit, selon Cafpi - dr

D’après le courtier en crédit immobilier Cafpi, « après une brusque remontée fin 2010, les taux de crédit immobilier se stabilisent en ce début d’année ». Pas d’emballement, ni de « retournement de tendance » ; tout juste « un réajustement », selon le courtier.

En janvier 2010, les taux de crédit sur 10, 15 et 20 ans « restent inférieurs de 25 points de bas à ceux consentis un an plus tôt », analyse Cafpi. En moyenne, pour un prêt sur 10 ans, il faut compter 3,15 %, sur 15 ans, 3,45 %, sur 20 ans, 3,60 % et sur 25 ans, 3,80 %. La hausse observée à la fin de l’année 2010 est donc contenue : « nous assistons seulement à un réajustement à la hausse qui reste contenu à l’intérieur d’un tunnel de 50 points de base », précise Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi. « Après avoir atteint le seuil historiquement bas de 2,90 % en octobre 2010, les taux retrouvent leur niveau du début de l’année 2010 », poursuit le professionnel.

Février, mois de la compétitivité

Pas de quoi s’alarmer, donc de la progression des taux en ce début d’année. Selon le Cafpi, le mois de février devrait même constituer « un mois de reprise du marché et donc de retour à la compétitivité entre les établissements de crédit, situation toujours profitable aux emprunteurs ». La réforme bancaire qu’entraîne Bâle 3 [nouvelle réglementation qui instaure de nouvelles règles prudentielles pour les banques, NDLR], appellera de nouveaux enjeux pour « la captation de nouveaux clients », selon Philippe Taboret. 2011 devrait bénéficier de « conditions d’emprunt suffisamment attractives pour permettre à un grand nombre de candidats à l’accession de réaliser leurs projets », conclut Cafpi.

Léo Monégier