BFM Immo

Les primo-accédants restent majoritairement tournés vers l'ancien

BFM Immo
82,6%. C'est le pourcentage de primo-accédants qui achètent dans l'immobilier ancien en novembre 2015, contre 80,84% un an auparavant, selon une étude du courtier en crédit Cafpi.

Ces ménages, jeunes et aux revenus souvent modestes, représentent 25% du total des dossiers. Ils empruntent en moyenne en novembre 181.956 euros, sur une durée de 238 mois, soit un peu moins de 20 ans. C'est 5 mois et environ 8.000 euros de plus qu'en 2014, selon le courtier en crédit. Par ailleurs, le prix du bien emprunté représente toujours près de 5 années de revenus pour un primo-accédant, en 2014 comme en 2015. Contre 3,67 années en 2015 (4,23 en 2014) pour une personne qui a déjà été propriétaire d'un bien, mais le revend pour s'en acheter un autre.

"Il est grand temps de venir en aise aux primo-accédants, qui sont à la limite de leur taux d'effort comme le montrent les chiffres", estime le courtier. Ce que le gouvernement a promis de faire en élargissant le prêt à taux zéro ( PTZ) : début 2016, le prêt pourra financer jusqu'à 40% du montant du bien, verra son différé de remboursement relevé, et sera ouvert à l'ancien à rénover partout en France.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

A. F.