BFM Immo

“Il est encore possible de demander un crédit immobilier”

Certaines banques arrivent à faire signer des prêts

Certaines banques arrivent à faire signer des prêts - Geralt- Pixabay

Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, rappelle qu’aujourd’hui les banques font face à de multiples demandes qu’elles traitent par ordre de priorité. Mais certaines banques signent encore des crédits.

Les Français doivent-ils reporter leur projet immobilier ou est-il toujours possible d'obtenir un crédit ? A cette question, Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, tente d’avoir une vision optimiste.

Elle constate qu’actuellement les banques ont évidemment dû s’adapter au confinement. “Comme l'ensemble des entreprises françaises, les banques ont dû mettre en place une nouvelle organisation pour répondre aux mesures sanitaires. Une partie de leur personne est en télétravail, quand une autre assure la présence en agence, car les banques font partie des "commerces" qui peuvent rester ouverts au public, en respectant toutefois la distanciation sociale”. Sandrine Allonier reconnaît aussi que “les banques font actuellement face à de multiples demandes qu'elles traitent avec un ordre de priorité : accompagner les entreprises en difficultés, notamment via des reports d'échéance de prêt et pour les particuliers, assurer prioritairement le suivi et l'aboutissement des dossiers de crédits en cours, mais aussi répondre aux demandes de suspensions d'échéances”.

Pour autant, certaines arrivent encore à faire signer des prêts. “Actuellement le marché immobilier est sur pause... Il n'y a plus de visites de bien, peu de signatures. Toutefois, pour ceux qui viendraient de signer un compromis de vente il est encore possible de demander un crédit immobilier, prioritairement à sa propre banque”.

Allonger le délai de validité

Une bonne nouvelle que Sandrine Allonier temporise en rappelant que les délais de traitement peuvent être rallongés compte-tenu du manque de personnel. En outre “l'ensemble de la chaîne est ralentie : délais postaux, signature chez le notaire... Mais les banques s'adaptent. L'une vient ainsi d'allonger le délais de validité de ses offres de prêt de 30 jours à 90 jours”.

>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

Et nouvel élément à prendre en compte, les conditions suspensives sont également allongées. L’article 2 de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire et à l’adaptation des procédures pendant cette même période, prévoit un report du terme ou de l’échéance notamment des notifications et déchéances d’un droit quelconque qui aurait dû être accompli pendant la période dite juridiquement protégée, donc la période d’état d’urgence sanitaire + 1 mois. Le report du délai légalement imparti pour agir intervient dans la limite de deux mois. La règle est applicable au délai d’exercice du droit légal de rétractation de l’acquéreur et à la conditions légale d’obtention de prêt.

Diane Lacaze