BFM Immo

Coronavirus : Comment Action Logement compte aider les locataires et les propriétaires

Les mesures d'Action Logement

Les mesures d'Action Logement - AFP

Action Logement a dévoilé une liste de mesures pour aider les salariés qui connaissent des difficultés économiques liées au coronavirus.

Action Logement tente d’aider les salariés qui connaissent des difficultés économiques liées au coronavirus. Pour cela, le groupe a publié une liste de mesures qu'il va mettre en place. Elle prévoit, tout d’abord, de mobiliser ses aides et ses services au profit de “l’accompagnement des entreprises, des locataires et accédants à la propriété qui connaîtraient des difficultés financières sur la période, eu égard à la mise en place du chômage partiel ou autres dispositifs (baisse de revenus, décalage dans la perception des indemnités)”.

Pour cela, elle va mettre en place une cellule d'appui aux locataires pour étudier les mesures financières possibles en cas d’impayés. “Les dispositifs d’aide existants pour aider les salariés du parc locatif privé et social devront être activés dans toute leur puissance pour répondre aux difficultés rencontrées pour le règlement des loyers des mois à venir à partir d’avril en cas de chômage partiel imposé par la crise: dispositif d’allègement temporaire de quittance, simplification du recouvrement des aides versées au titre de Visale, recours accru aux aides soli’al”.

Aider les TPE-PME

Ensuite, comme beaucoup d’entreprises, pour continuer à travailler, Action Logement a demandé à ses salariés de favoriser le télétravail. “Action Logement s’engage à maintenir l’intégralité de la rémunération de tous les salariés du groupe pendant la durée de la première période de confinement de 15 jours, initiée le 17 mars. Les Partenaires sociaux réexamineront leur position en fonction des évolutions de la situation”.

Et enfin, au-delà du paiement accéléré des factures pour les TPE/PME prestataires, Action Logement va étudier la situation particulière des TPE/PME locataires en proposant des délais de paiement ou des remises de dettes afin d’amortir les baisses de trésorerie.

D. L.