BFM Immo

Ce que contient le décret autorisant les visites immobilières et les déménagements pendant le confinement

Les visites de logements restent autorisées.

Les visites de logements restent autorisées. - Stephan de Sakutin - AFP

Depuis ce mardi 6 avril, après un week-end de "tolérance", la France est entrée dans un troisième confinement. Mais comme lors du 2ème confinement, il sera possible de s'éloigner de chez soi pour visiter des biens immobiliers.

Depuis le 20 mars, 16 départements étaient entrés dans un troisième confinement. Ce mardi 6 avril, après un week-end de "tolérance", la France entière a rejoint ces 16 départements. Et ce, pour 4 semaines au moins. Mais comme lors du 2ème confinement, ce 3ème confinement connaît un mode souple qui autorise notamment les visites immobilières.

Le décret paru le 2 avril au Journal officiel précise que "tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit entre 6 heures et 19 heures" sauf pour certaines exceptions notamment les "déplacements liés à un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou à la location d'une résidence principale, insusceptibles d'être différés". Il est donc possible de visiter un bien immobilier pour l'achat ou la location, à condition que cela soit pour sa résidence principale ou pour déménager.

Respecter les gestes barrières

Lors du premier confinement (17 mars au 11 mai 2020), les visites immobilières étaient interdites. Pour le deuxième (du 30 octobre au 15 décembre), elles étaient interdites dans un premier temps. Le Premier ministre Jean Castex avait ensuite précisé les modalités d'un déconfinement progressif. Ainsi, à partir du samedi 28 novembre, les visites de logements avaient pu reprendre.

Evidemment, lors de chaque visite, l'agent immobilier et les particuliers devront respecter les gestes barrières et le protocole sanitaire qui était déjà en vigueur: un nombre limité de personnes au même moment dans le logement, maintenir les fenêtres ouvertes… La Fnaim les résume sur son site ici.

Diane Lacaze