BFM Immo

L'Etat va bien payer les loyers de certains commerces fermés administrativement en début d'année

Bruxelles a accepté que l'Etat aide les magasins des centres commerciaux qui étaient fermés en début d'année. Mais il faut respecter certains critères.

C'est une information que vous donnait BFM Business le mois dernier, et c'est désormais officiel. Les commerces vont toucher plusieurs centaines de millions d'euros. Bruxelles vient tout juste de donner son feu vert à la France, qui avait promis de payer les loyers des magasins des centres commerciaux fermés en début d'année.

700 millions d'euros pour payer les loyers, entre février et mai, de plusieurs milliers de magasins de meubles, d'habillement, d'informatique, de sport, d'optique, ou encore des salons de coiffure et de beauté.

Les conditions pour cette nouvelle aide

Bruxelles a mis 8 mois pour accepter cette nouvelle aide d'Etat car la commission voulait à tout prix éviter deux écueils. La surcompensation, c'est-à-dire une aide supérieure au montant des pertes. Mais aussi aider les commerces qui allaient déjà mal avant la crise.

Bruxelles a donc fixé des conditions pour cette nouvelle aide. Tout d'abord, les loyers seront payés mais il faudra déduire le click & collect supplémentaire réalisé du fait de la fermeture, et d'éventuels dédommagements, versés par exemple par les assurances.

Ensuite, le paiement des loyers sera plafonné pour les commerces qui étaient déjà déficitaires avant la crise, qui réalisent une grosse partie de leurs ventes en ligne et qui touchent déjà plus de 4 millions d'euros d'aides par mois.

Thomas Sasportas