BFM Immo

"Annus Horribilis" pour les bureaux en IdF

BFM Immo
L’année 2013 aura été particulièrement néfaste pour le bureau francilien. Une étude du cabinet spécialisé DTZ parle d’une « année noire pour les grandes transactions (-45 %), en baisse en nombre et en surface moyenne ». Soit un volume de commercialisation de 656 000 m².

« Le croissant Ouest a sut tirer son épingle du jeu en concentrant l’essentiel des transactions, note DTZ, pour qui Paris fait de la résistance alors que La Défense peine à retrouver des volumes en ligne avec ses performances du passé ».

A. F.