BFM Business

TV, PC: quels sont les produits qui ont le plus profité des confinements?

Près de 3 millions de foyers pourraient devoir s'équiper de nouveau en téléviseur pour continuer de recevoir la TNT.

Près de 3 millions de foyers pourraient devoir s'équiper de nouveau en téléviseur pour continuer de recevoir la TNT. - Joel Saget - AFP

Les consommateurs ont dépensé pas moins de 28,7 milliards d'euros l'an passé en équipement de la maison selon le bilan de GfK, soit une progression annuelle de 4%.

Enfermés chez eux pendant plusieurs mois, le moral dans les chaussettes, les Français ont dépensé sans compter pour s'équiper pour le télétravail et améliorer leur confort domestique l'an passé. Ainsi, selon le bilan annuel de GfK, les dépenses en biens d'équipement de la maison ont progressé de 4% en 2020 à 28,7 milliards d'euros.

"L’univers Equipement de la Maison affiche un bilan 2020 positif, déjouant les pronostics envisagés au 1er semestre 2020", commente ainsi l'institut d'études.

Quels ont été les produits les plus plébiscités? Les ventes de matériel informatique-bureautique affichent +18% en chiffre d'affaires à 6,1 milliards d'euros, des ventes portées par les besoins liés au télétravail mais aussi au divertissement avec un bond des ventes de PC dédiés au gaming.

3,6 millions de PC vendus, 2,6 millions d'imprimantes

Les PC portables affichent ainsi 283 millions d'euros de ventes additionnelles par rapport à 2019 avec 3,6 millions d'unités écoulées. 2,6 millions d'imprimantes ont été vendues soit un chiffre d'affaires additionnel de 29%. Et c'est +187 millions d'euros pour les cartouches d'encre, +119 millions pour les casques.

Les plus belles dynamiques vont aux accessoires avec un chiffre d'affaires en hausse de +35% et 922 millions d’euros engrangés, portés en particulier par les ventes d’écrans (+60% de croissance) dédiés au travail mais aussi au jeu avec des ventes doublées pour les écrans de 27 pouces et plus, et ceux à taux de rafraichissement puissant. 

GfK note également le retour en grâce des téléviseurs. "En dépit des annulations en série des événements sportifs, animateurs naturels du marché, les Français ont acheté 5 millions de téléviseurs en 2020 pour un CA de plus de 2,3 milliards d’euros, en hausse de +16%", souligne le cabinet.

Les ventes ont particulièrement flambé après le premier confinement de mars, les Français ayant passé beaucoup de temps devant leurs téléviseurs ont certainement eu à coeur de renouveler un équipement peut-être vieillissant.

Retour en grâce de la télévision

Preuve en est, les consommateurs se sont tournés vers des produits premiums comme les grandes tailles d’écran (+27% en chiffre d'affaires pour l’offre 55’’ et plus) ou les modèles dotés des technologies OLED-QLED (+43% en chiffre d'affaires).

Vient ensuite le petit-électroménager (+11%) avec +85 millions d'euros de chiffre d'affaires sur un an pour les robots de préparation culinaires ou +68 millions d'euros pour les machines à café. L'électronique grand public affiche +6% avec notamment +95 millions d'euros pour les tablettes qui ont permis notamment d'occuper les enfants.  

"Le contexte sanitaire et économique a fortement influencé les comportements d’achat des Français. Nous retrouvons logiquement l’expression de la consigne Stay@Home dans les tendances Produits de l’équipement de la maison", explique Christophe Loyer, responsable expertise Retail GfK Market Intelligence.

Bond du web mais encore loin de l'Allemagne ou du Royaume-Uni

Sans suprise, avec des boutiques physiques fermées, les ventes en ligne ont flambé puisqu'elles représentent pas moins de 30% de ces dépenses (+6 points en un an à 7 milliards d'euros). "Cependant, la pratique reste modérée au regard de nos voisins européens, notamment l’Allemagne et le Royaume-Uni", commente Christophe Loyer.

Ainsi, e e-commerce en Allemagne a pesé 42% du chiffre d'affaires annuel équipement de la maison (+10pts) et le Royaume-Uni atteint un palier inégalé à 68% (+25pts). 

Cependant, le choix du online reste derrière les grandes surfaces spécialisées, préférées par 39% des Français et le canal physique continue d’enregistrer deux tiers du chiffre d’affaires du secteur Equipement de la maison en 2020.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business