BFM Business

Vacances en Espagne ou au Portugal: un test de moins de 24h requis au retour pour les non-vaccinés

Des centaines d'étudiants ont été contraints de respecter un confinement après l'émergence d'un cluster survenu à la suite d'une fête étudiante à Majorque.

Des centaines d'étudiants ont été contraints de respecter un confinement après l'émergence d'un cluster survenu à la suite d'une fête étudiante à Majorque. - Jaime Reina

Le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes a annoncé sur Twitter "une surveillance renforcée" visant l'Espagne et le Portugal, avec un "test exigé au départ de moins de 24h pour les non vaccinés" de retour en France.

Une incitation de plus à se faire vacciner. Dans la foulée des annonces d'Emmanuel Macron, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, a annoncé "une surveillance renforcée" concernant l'Espagne et le Portugal.

"#Vacances | Parmi les pays classés verts, Espagne et Portugal feront l’objet d’une surveillance renforcée : le test exigé au départ doit être de moins de 24h pour les non vaccinés #prudence #responsabilité", a tweeté le membre du gouvernement.

Dans la soirée, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait expliqué sur BFMTV que le Portugal et l'Espagne n'étaient pas placés sur la liste des pays à risques mais a invité les Français "à la prudence où qu'ils soient cet été".

72 heures jusqu'à présent

Clément Beaune n'a toutefois pas précisé à partir de quand cette mesure s'appliquait. Pour le moment, les sites officiels consultés ce mardi 13 juillet au matin n'ont visiblement pas été mis à jour.

Pour un voyageur non-vacciné se rendant en France depuis le Portugal, le site de l'ambassade indique qu'il faut présenter "le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG, pour ce dernier : détection de la protéine N du sars-cov 2) réalisé moins de 72 heures avant le départ".

Pour l'Espagne, c'est "le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG, pour ce dernier: détection de la protéine N du sars-cov 2) réalisé moins de 72 heures avant le départ" qui est exigé pour un retour en France.

En règle général, "le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 72 heures avant le départ" reste actuellement exigé pour les voyageurs de retour d'un pays classé "vert", indique le site France Diplomatie.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto