BFM Eco

Santé: Jean Castex annonce 7,5 milliards d'euros de revalorisation salariale pour les soignants

"J'ai annoncé une enveloppe de 7,5 milliards d'euros, et insisté pour que les questions d'emploi soient également intégrées à la négociation" a écrit Jean Castex, sur son compte Twitter.

"J'ai annoncé une enveloppe de 7,5 milliards d'euros, et insisté pour que les questions d'emploi soient également intégrées à la négociation" a écrit Jean Castex, sur son compte Twitter. - Thomas COEX © 2019 AFP

Le Premier ministre a précisé que l'enveloppe consacrée à la revalorisation des personnels soignants (non-médecins) sera portée à 7,5 milliards d'euros, en amont de la conclusion du "Ségur de la santé".

La facture de la revalorisation des personnels non-médicaux de la fonction publique hospitalière grimpe sous l'impulsion du nouveau Premier ministre.

Le gouvernement a proposé ce mardi dans le cadre du "Ségur de la santé" une enveloppe supplémentaire de 1,1 milliard d'euros pour les personnels hospitaliers paramédicaux, portant à 7,5 milliards la somme prévue pour leurs rémunérations, a annoncé Jean Castex.

Jean Castex n'était pas prévu à cette ultime session de négociation

Le Premier ministre a fait cette annonce lors d'une nouvelle réunion avec les syndicats de la fonction publique hospitalière, ce mardi soir, au ministère de la Santé. Sa présence lors de cette ultime session de négociation n'était pas prévue.

"En amont de la conclusion du Ségur de la Santé, j'ai ouvert la réunion de négociation avec les personnels paramédicaux. J'ai annoncé une enveloppe de 7,5 milliards d'euros, et insisté pour que les questions d'emploi soient également intégrées à la négociation" a précisé le Premier ministre sur son compte Twitter (ct illustration ci-dessous).

L'enveloppe pour les médecins, internes et étudiants est à 600 millions

Cette enveloppe globale ne concerne pas les médecins hospitaliers et les internes ou étudiants en médecine, qui font l'objet de négociations spécifiques. Pour ces derniers, le gouvernement a promis à ce stade une enveloppe de 600 millions d'euros.

Lors de son entretien au JDD, dimanche 5 juillet, il avait apporté son "soutien aux soignants et la transformation de notre système de santé dans le cadre du “Ségur” que je conclurai la semaine prochaine".

Faute d’accord avec les organisations syndicales, le gouvernement de son prédécesseur Édouard Philippe avait décidé jeudi 2 juillet de prolonger de quelques jours le "Ségur de la santé", alors qu’une enveloppe de 7 milliards d’euros se trouvait sur la table pour les salaires des soignants.

L'enveloppe inclut hausse générale des salaires et refonte des primes

Précédemment, avant que le nouveau gouvernement soit constitué, lors d'une réunion avec les syndicats, le ministre de la Santé Olivier Véran avait mis sur la table mercredi une enveloppe de six milliards d'euros pour augmenter la rémunération des personnels hospitaliers non médicaux.

Cette somme incluait une hausse générale des salaires dans la fonction publique hospitalière, une refonte des primes, ainsi que des hausses ciblées sur certaines professions, qui pourraient être étendues aux établissements privés.

F.B avec AFP