BFM Business

Retraite: malgré les incitations, l'âge moyen de départ n'a que légèrement augmenté en 2019

BFM Business
Depuis le plus bas historique en 2007, l'âge moyen de départ à la retraite ne cesse de progresser en France. Mais il n'a que légèrement progressé en 2019 à 62,8 ans, malgré la mise en place d'un système de bonus-malus dans les retraites complémentaires.

L'âge moyen de départ en retraite a augmenté d'environ un mois en 2019, à 62,8 ans pour les assurés du régime général, a indiqué jeudi la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Lentement mais sûrement, l'âge de départ se rapproche des 63 ans: depuis le point bas historique de 2007 (61 ans), la tendance ne se dément pas. En 2018, les quelque 666.000 nouveaux retraités du régime général avaient liquidé leurs pensions "de droit direct" à 62,7 ans en moyenne (62,4 pour les hommes, 63 pour les femmes).

Le bonus-malus pas assimilé

Ce chiffre, qui inclut les départs anticipés avant l'âge légal de 62 ans (essentiellement les 150.000 "carrières longues") a donc encore augmenté l'an dernier. Une hausse cependant modérée, compte tenu du "bonus-malus" entré en vigueur début 2019 à l'Agirc-Arrco, le régime complémentaire des salariés du privé, qui dépendent aussi de la Cnav pour leur retraite de base.

Ceux qui ont cotisé assez de trimestres pour une retraite à taux plein doivent désormais travailler un an de plus, sous peine de subir pendant 3 ans une décote de 10% sur leur pension Agirc-Arrco.

Le dispositif était censé inciter les salariés à repousser leur départ, mais "l'impact a été relativement limité", a déclaré le directeur de la Cnav, Renaud Villard, lors d'une conférence de presse. "Je ne suis pas sûr que l'ensemble des assurés avaient assimilé le mécanisme", a-t-il ajouté.

F.B. avec AFP