BFM Business

Qui sont les 3,91 millions de salariés de l'économie verte en France?

Près de 4 millions de salariés français exercent des professions en lien avec l'environnement. (image d'illustration)

Près de 4 millions de salariés français exercent des professions en lien avec l'environnement. (image d'illustration) - Wikimedia - CC

Deux études du ministère du Travail parues ce mardi 31 janvier recensent le nombre de postes et dresse le portrait des salariés de "l'économie verte" en France.

En France, 3,91 millions de personnes appartiennent (directement ou indirectement) à "l'économie verte", selon la Dares, le service de statistiques du ministère du Travail. Ce qui représente 14,6% de l'ensemble des emplois. Dans le détail, il convient de distinguer les salariés exerçant dans les "professions vertes" de ceux actifs dans les "professions verdissantes". 

La première appellation renvoie directement aux métiers liés aux "préoccupations environnementales" (distribution d'énergie, assainissement, ...). L'appellation "professions verdissantes" englobe pour sa part les activités exercées "sans finalité environnementale, mais potentiellement affectées par la prise en compte des préoccupations environnementales", comme par exemple les métiers de la rénovation énergétique.

Plus de "professions verdissantes" que "d'emplois verts"

En France, sur la période 2010-2014, les professions vertes "représentent des effectifs relativement modestes" avec en moyenne 144.000 personnes. Soit 0,5% de l’emploi total précise la Dares. Des milliers d'emplois qui se répartissent en trois champs: production et distribution d’eau et d’énergie (65.000 personnes), assainissement et traitement des déchets (51.000 personnes) et protection de la nature et de l’environnement (28.000 personnes). En hausse de 12.000 personnes par rapport à la période 2005-2009, ces effectifs ont connu "un dynamisme particulièrement fort" souligne auprès de l'AFP le ministère du Travail. 

À côté de ces emplois verts, 3,76 millions de travailleurs exercent des professions verdissantes. Ce qui représente 14,1% de l'emploi total. Sont principalement concernés le bâtiment (39,5% de ces emplois), les transports (19,4%), l'industrie (19,1%), la recherche (8,9%) et l'agriculture (6%). "Les professions verdissantes comptent 87.000 emplois de plus en 2012 qu'en 2007", soit une hausse de 2,4% d'après la Dares. 

Quels sont les profils des salariés? 

Les professionnels "verts" sont très majoritairement (89%) employés en CDI, alors que les CDD ne représentent que 6% des postes et que les non-salariés sont inexistants (0%). La structure de l'emploi est sensiblement différente dans les professions "verdissantes", avec 73% de CDI, 12% de non-salariés et 8% de CDD.

Comme l'indiquent les deux études, les professions vertes et verdissantes sont des métiers majoritairement masculins. La part des femmes plafonne à 17% dans les professions vertes et à 16% dans les professions verdissantes, contre 48% dans l'ensemble des professions. "Ces métiers connaissent toutefois un début de féminisation, plus marqué dans le 'vert' que dans le 'verdissant'" indique à l'AFP le service des statistiques du ministère du Travail. 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV