charlie hebdo
 

L'hebdomadaire satirique a reperdu l'essentiel des lecteurs gagnés après les attentats, tout en faisant face à des dépenses de plus en plus importantes, notamment pour sa sécurité.

Votre opinion

Postez un commentaire