BFM Business

Quarantaine imposée au Royaume-Uni: les compagnies de ferries augmentent leur capacité à Calais

Image d'illustration d'un ferry sur la Manche

Image d'illustration d'un ferry sur la Manche - Fred Tanneau - AFP

Les compagnies de ferries ont décidé d'augmenter leurs capacités à Calais alors que de nombreux voyageurs en provenance de France veulent rentrer au Royaume-Uni avant que la mesure de quatorzaine obligatoire, qui entrera en vigueur samedi à 4 heures, ne s'applique.

Les compagnies de ferries du port de Calais vont augmenter leur capacité de transport des passagers, après la décision de Londres de placer en quatorzaine toute personne venant de France, a indiqué vendredi le port de Calais.

"Les capacités seront portées de 500 à 750 passagers par ferry", a déclaré à l'AFP le service communication du port, précisant que DFDS, l'une des compagnies, avait d'ores et déjà "doublé ses réservations".

Plus tôt dans la matinée, le président du port Jean-Marc Puissesseau avait indiquéavoir "demandé aux compagnies de ferries d'accepter le plus possible de véhicules de tourisme à bord de leurs bateaux et d'intensifier le nombre de leurs rotations entre Calais et Douvres".

Files de véhicules au port de Calais

"On ne s'attendait absolument pas à ce que le Royaume-Uni fixe la limite des retours dès la nuit prochaine du 15 août, qui est chargée habituellement pour les compagnies de ferries", a-t-il ajouté, alors que les premières files de véhicules se formaient sur le port.

Il s'agissait selon Jean-Marc Puissesseau de voyageurs ayant soit déjà prévu de partir ce vendredi, soit se trouvant déjà dans la région en vacances et ayant décidé de rentrer avant samedi 4 heures, lorsque la mesure de quatorzaine doit commencer à s'appliquer selon le gouvernement britannique.

"Vingt-quatre heures de délai pour appliquer la quarantaine est beaucoup trop court pour permettre à tous de s'organiser et j'ai signalé ce regret à l'ambassadeur du Royaume-Uni dès ce matin", a cependant relevé le patron du port. Sur Twitter, la compagnie Eurotunnel a, elle, indiqué qu'elle ne prenait plus de réservation pour les navettes sous la Manche avant samedi, celles-ci étant d'ores et déjà "complètes".

P.L. avec AFP