BFM Business

Gabriel Ferreira, Pure Storage : « Les entreprises françaises prennent le Green IT très au sérieux »

Pure Storage

Pure Storage - PURE STORAGE

[CONTENU PARTENAIRE] Entreprise spécialisée dans le stockage des données moderne à destination des entreprises, Pure Storage organise un webinaire destiné à associer un budget maîtrisé à une bonne gestion des données. Gabriel Ferreira, Directeur technique de Pure Storage, donne quelques clés sur ce sujet en avant-première.

Le 22 mars prochain, Pure Storage, avec la Bred Banque Populaire et Accenture, participe au webinaire « Bien prévoir et optimiser son espace de données en équilibrant son budget ». Cette entreprise américaine basée dans la Silicon Valley dispose de plus de 10 ans d’expérience dans le domaine de l’édition et de la construction d’infrastructures de stockage de données modernes. Directeur technique de la branche française de Pure Storage, Gabriel Ferreira dévoile, en primeur, certains points qui seront développés au sein du webinaire.

La pandémie actuelle a poussé de nombreuses entreprises à réinventer leur manière de fonctionner. Après s’être adaptées en urgence en 2020, elles devront cette année mener une réflexion stratégique et prendre des décisions qui auront un impact durable. Quelles sont les tendances technologiques que vous observez ?

La pandémie liée au COVID-19 a effectivement poussé les entreprises à réagir sur le vif, notamment pour développer rapidement les conditions nécessaires au télétravail. Il a fallu faire évoluer le système d’information dans tous les axes.

Il y a également une prise de conscience autour de la question de la sécurité. C’est une démarche qui fait écho à la multiplication des cyberattaques qui touchent de plus en plus d’entreprises. Nos clients prennent notamment beaucoup plus de systèmes pour les sauvegardes immuables, ce qui leur permet de récupérer facilement une copie en cas de chiffrement de leurs données par un cryptolocker, par exemple. Jusque-là, les entreprises ne disposaient pas d’un système de récupération optimisé des données dans ce genre de situation, et c’est de plus en plus le cas aujourd’hui.

Enfin, par ces temps d’incertitude, où l’on reçoit beaucoup de messages contradictoires, les entreprises ont aussi tendance à revoir leurs stratégies d’achat. Au lieu d’investir dans de nouvelles solutions en mode CAPEX comme elles l’ont fait durant des décennies, elles ont de plus en plus tendance à adhérer à une stratégie flexible où elles paient selon leur consommation sous forme de service, au plus juste. C’est une proposition qui a été démocratisée par le cloud public il y a déjà près d’une décennie, mais, dans le contexte actuel, elle prend tout son sens pour les entreprises qui préfèrent moduler leurs investissements en fonction de leurs besoins, plutôt que d’investir dans des infrastructures dont elles ne sont pas certaines qu’elles auront encore l’utilité dans quelques années.

Enfin, les conteneurs et Kubernetes sont devenus, en une période remarquablement courte, une pierre angulaire de la fourniture d'applications modernes et leur adoption par les grandes entreprises est désormais massive et rapide.

Quels sont les risques pour une entreprise, à l’heure actuelle, de penser au stockage de données sans réfléchir aux problématiques associées ?

Parmi les risques qu’une entreprise peut négliger, on trouve celui qui consiste à ne s’inquiéter que des cybermenaces, celles qui viennent du Web, et donc de l’extérieur. Il est bien évidemment essentiel que les données stockées sur les serveurs soient chiffrées pour éviter qu’elles puissent tomber entre de mauvaises mains. Mais il est aussi très important de posséder une sauvegarde à part, à laquelle l’entreprise elle-même n’a pas accès directement. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’on voit encore trop souvent des actions malveillantes menées au sein même de l’entreprise. Dans de nombreux cas de vols de données et d’intrusions, un complice se trouvait « à l’intérieur ». De fait, les entreprises doivent absolument se prémunir contre ça.

Quand on pense à Pure Storage, on pense au stockage des données, mais votre proposition de valeur est bien plus vaste. Quelles autres solutions proposez-vous pour accompagner vos clients dans leur transformation digitale ?

Pure Storage compte parmi les pionniers du stockage 100% flash pour les entreprises. Très tôt dans notre histoire, nous avons mis au point des systèmes qui permettent de réduire la consommation d’espace grâce à des techniques de compression et de duplication en ligne sans impact sur les performances, et nous avons gardé une avance technologique dans ce domaine. Ce type d’innovation a un intérêt économique évident : moins vous consommez, et donc moins vous achetez. Par ailleurs, le flash permet de concevoir des systèmes plus compacts, qui consomment moins, ce qui est aussi synonyme d’économie.

Nous sommes également engagés contre l’obsolescence programmée. Nous travaillons à mettre fin au cycle de renouvellement des équipements tous les quatre ou cinq ans, principalement pour des raisons écologiques, car les composants sont très coûteux à produire en ressources naturelles, qui ne sont pas infinies.

Tous nos équipements sont conçus de manière qu’ils puissent évoluer sans durée limite, au rythme des besoins de chaque client. Notre démarche d’écoconception permet au système d’évoluer en remplaçant moins de matériel, et celui-ci est recyclé pour que la démarche soit la plus écologique possible.

On imagine que cette démarche « Green IT » répond, au moins en partie, à la problématique abordée par le webinaire, à savoir l’équilibre entre l’optimisation de l’espace de stockage et le budget associé…

Évidemment, on se retrouve ici face à un cercle vertueux qui associe la dimension écologique à la dimension économique. Nos clients réalisent d’importantes économies sur la durée, pas seulement au niveau du matériel utilisé plus longtemps, mais aussi au niveau du temps gagné à ne pas avoir à réinstaller des équipements et des logiciels… ce sont des projets de migration en moins, du risque en moins, c’est moins de travail avec un niveau de service qui reste optimal.

Mais cela n’enlève rien à la difficulté de la démarche. De nombreuses entreprises sont prises dans une certaine inertie, car les grands constructeurs du marché ont du mal à innover : passer des disques durs mécaniques aux supports flash, notamment, est une démarche lourde qui peut prendre beaucoup de temps. Pour autant, c’est le bon moment pour se lancer, car nous sommes à un point de bascule : actuellement, le prix du stockage mécanique est très similaire à celui du stockage flash. Celui-ci est plus fiable, moins consommateur en énergie, et accessible financièrement.

On voit donc bien qu’au-delà des questions d’efficacité, d’agilité, du maintien de la productivité et de la disponibilité des données, l’aspect Green IT est très important et entre dans la mise en œuvre d’une stratégie RSE. La prise de conscience des entreprises est-elle réelle ?

Oui, en France plus qu’ailleurs, les entreprises prennent le Green IT très au sérieux. Pour vous donner un chiffre, plus de 80% des appels d’offres que nous recevons imposent des obligations en matière de responsabilité sociale et sociétale. La prise de conscience est flagrante au sein des entreprises, même s’il est évident que la question du coût reste prédominante : les équipements trop énergivores sont, sans surprise, automatiquement écartés au profit de matériel plus économe en énergie. L’objectif est de faire des économies et si la démarche est Green au passage, c’est tant mieux.

Les clients de Pure Storage sont d’ailleurs gagnants sur les deux plans. Le fait de moins jeter est lié au fait de moins produire, il y a donc moins de déchets, et comme vous achetez moins, vous dépensez moins. C’est une démarche vertueuse, et l’un des premiers facteurs d’adhésion à nos offres.

Le webinaire « Bien prévoir et optimiser son espace de données en équilibrant son budget » va développer ces différentes thématiques de sécurité, de gestion de l’obsolescence ou encore de l’efficacité énergétique, entre autres. À qui s’adresse-t-il ?

Il s’adresse aussi bien aux services IT des entreprises privées et des organisations publiques qu’aux sociétés d’intégration de services et aux départements d’achat qui gèrent le RSE de la société. De manière générale, toutes les personnes dont le travail est en lien avec la gestion de données et le stockage de ces dernières peuvent trouver des pistes et des solutions intéressantes au sein de ce webinaire. Nous aurons le privilège d’avoir le retour d’expérience client de Monsieur Alexandre Perraud, CTO de la Bred Banque Populaire et l’avis d’un expert, Monsieur Marc Bousquet, Directeur Exécutif Cloud d’Accenture.

Pour vous inscrire au Webinaire => https://cutt.ly/Jk722zW

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec PURE STORAGE. La rédaction de BFM BUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec PURE STORAGE