BFM Business

Pfizer se tient prêt à ajuster son vaccin "très vite" face aux variants

Un flacon du vaccin Pfizer-BioNtech contre le coronavirus, à Tel Aviv le 23 janvier 2021

Un flacon du vaccin Pfizer-BioNtech contre le coronavirus, à Tel Aviv le 23 janvier 2021 - JACK GUEZ © 2019 AFP

Le patron du laboratoire, qui produit avec BioNTech un des principaux vaccins, annonce que ses équipes se préparent à lutter contre les différents variants.

La guerre contre le Covid-19 se poursuit. Après Moderna, qui a annoncé le développement d'un vaccin de rappel ("booster") pour lutter contre les nouvelles mutations du virus, c'est au tour de Pfizer de travailler sur une riposte.


Interrogé par Bloomberg, le patron du laboratoire américain Albert Bourla assure que ses équipes sont prêtes pour lutter contre les variants.

"Nous ne devrions pas avoir peur mais je pense que nous devons être préparé", a-t-il expliqué. "Si nous découvrons que le vaccin n'est pas efficace, nous produirons très vite une dose de rappel qui sera une petite variation du vaccin actuel."

Si le laboratoire ne prépare pas "spécifiquement" un vaccin de rappel contre le très inquiétant variant sud-africain, il a mis en place un processus de travail pour détecter tous les variants résistants au vaccin et réagir immédiatement.

Ce lundi, Moderna a lancé la production d'un booster contre la mutation sud-africaine. En effet, si les niveaux d'anticorps grâce au vaccin actuel "restent au-dessus de ce qui est attendu comme nécessaire pour procurer une protection", ils ont clairement baissé (six fois moins) face au variant sud-africain. La dose de rappel est ainsi un principe de "précaution" qui pourrait aussi permettre de faire face, dans le futur à de nouveaux variants, annonçait Moderna.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business