BFM Patrimoine

Retraite: les femmes n'épargnent pas assez

Les femmes n'épargnent pas assez pour préparer leurs vieux jours paisiblement

Les femmes n'épargnent pas assez pour préparer leurs vieux jours paisiblement - MYCHELE DANIAU / AFP

Les femmes, parce qu’elles vivent plus longtemps et sont moins bien payées que les hommes, ont tout intérêt à épargner pour leur retraite. Pourtant, elles ne mettent de côté que 63 euros par mois, pour préparer leurs vieux jours contre 110 pour les hommes.

Pas assez prudente la femme active? Les différentes études menées par la banque HSBC depuis 10 ans dans le cadre du Forum de la mixité montrent que les femmes préparent mal leur retraite. Or, avec des revenus inférieurs et une espérance de vie plus longue, elles sont plus vulnérables que les hommes. Retour sur ce phénomène en 3 points.

1-Les femmes épargnent peu

Chaque mois, une Française met en moyenne 63 euros de côté, contre 110 euros pour les hommes. Un écart que Pierre Ruhlmann, Directeur de la banque de particuliers et de gestion de patrimoine chez HSBC, invité d'Intégrale Placement, attribue à la répartition des rôles au sein du couple.

54% des Françaises interrogées déclarent ainsi ne pas pouvoir épargner car tout leur argent passe dans les dépenses du quotidien. Cette image n'appartient pas au passé : les femmes s'occupent des dépenses liées aux enfants, à l'éducation et au ménage, tandis que les hommes, eux, ont la responsabilité des projets importants et de long terme comme le remboursement d'un emprunt ou la préparation de la retraite. En couple, les femmes ne commencent à mettre de côté pour leur vieux jours que lorsque la situation de la famille est assurée. 

2- Les femmes gagnent moins bien leur vie

Leur salaire est en moyenne 20% moins élevé que celui des hommes dans le secteur privé selon l’Insee. A cette inégalité s'ajoute souvent des carrières moins linéaires et la précarité d'occuper un poste à temps partiel. Pour atteindre un salaire équivalent, à compétence égales, le sexe féminin doit travailler 79 jours supplémentaires par an! Cet écart de rémunérations a un impact direct sur les pensions puisque les femmes cotisent moins. Les derniers chiffres de l'Insee montrent qu'en 1998, tous régimes confondus les femmes touchaient en moyenne 833 euros par mois, contre 1.700 euros pour les hommes.

3- Elles vivent plus longtemps 

Si les femmes ont d'autant plus intérêt à sécuriser leur retraite, c'est aussi parce que leur espérance de vie est supérieure de 6 ans à celle des hommes. Elles devraient profiter plus longtemps de cette période d'inactivité mais devront aussi faire face à des besoins plus importants. D'après HSBC, il y a 11 années pendant lesquelles elles n'ont plus assez d'épargne pour compléter leur pension.

Autre chiffre éloquent évoqué par Pierre Ruhlmann: un résident en maison de retraite médicalisée à Paris devrait débourser chaque mois 2.780 euros! D'où la nécessité d'apprendre aux femmes à préparer leur retraite. Une préparation qui passe par la simulation de sa situation actuelle (trimestres validés, points accumulés, comparaison des niveaux de retraite selon l'âge de départ voulu) et par la recherche de placements adaptés (assurance-vie, PERP ou PEA).

Ch.L.