BFM Patrimoine

Wall Street: vers une ouverture sur une note de prudence.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir sur une note de prudence ce jeudi, dans l'attente d'informations plus claires concernant l'évolution du dossier grec et alors que plusieurs données sont attendues après la cloche. A un peu plus d'un

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir sur une note de prudence ce jeudi, dans l'attente d'informations plus claires concernant l'évolution du dossier grec et alors que plusieurs données sont attendues après la cloche.

A un peu plus d'une demi-heure des premiers échanges, les contrats 'futures' sur le S&P 500 se replient de trois points à 2.092 points, tandis que ceux sur le Nasdaq prennent cinq points à 4.391 points.

A New York la veille, le Dow Jones a perdu 0,1% à 18.029,8 points, alors que le Nasdaq a affiché un gain symétrique à 4.906,4 points et que le S&P 500 a fini sur un repli symbolique à 2.099,7 points.

'Les indices se sont montrés partagés entre des données économiques inférieures aux attentes (concernant la construction résidentielle et la production industrielle) et les minutes de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed', rappelle Wells Fargo Advisors.

'Au vu des minutes de la première réunion de l'année, les membres de la Fed se sont montrés à l'aise à l'idée de retarder une hausse de taux et ont manifesté leur inquiétude au sujet des développements internationaux', précise-t-il.

La question grecque devrait retenir l'attention des opérateurs américains ce jeudi, après qu'Athènes ait écrit à ses partenaires européens pour leur demander une demande d'extension de six mois de l'accord de prêt européen en cours.

Néanmoins, Barclays Bourse pense que la demande de la Grèce 'risque de recevoir un accueil très mitigé puisque plusieurs pays européens, dont l'Allemagne, ont expliqué qu'ils attendaient d'Athènes une poursuite des réformes conformément aux accords passés'.

Aux Etats-Unis, le Département du Travail a comptabilisé 283.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, en baisse de 21.000, alors que le consensus des économistes ne tablait que sur un recul autour de 295.000.

Les opérateurs doivent encore prendre connaissance ce jour de l'indice Philly Fed et des indicateurs avancés du Conference Board, puis des stocks hebdomadaires de pétrole - reportés d'une journée en raison d'un jour férié lundi.

Au plan des valeurs, le géant de la distribution Walmart a fait part de performances mitigées pour son quatrième trimestre, avec un bénéfice par action ajusté meilleur que prévu, mais des revenus inférieurs aux attentes des analystes.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance