BFM Patrimoine

Wall Street: un gigantesque bug sur 150 valeurs du NYSE

En temps normal, le courtier Knight Capital exécute 20 milliards de dollars d'ordres par jour.

En temps normal, le courtier Knight Capital exécute 20 milliards de dollars d'ordres par jour. - -

Le New York Stock Exchange (NYSE) a été touché, mercredi 1er août, par un important disfonctionnement. La cause: un problème informatique chez Knight Capital, l'un des principaux courtiers de Wall Street.

Mercredi matin, dès les premières minutes de cotation à Wall Street, près de 150 valeurs cotées sur le NYSE voient leur cours subir des variations anormales, à la hausse ou à la baisse. La plupart d'entre elles sont des petites et moyennes valeurs, mais le bug affecte aussi des baromètres comme General Electric. Les mouvements n’ont toutefois pas eu de conséquences sur les indices.

Très vite, le problème est identifié chez Knight Capital, l'un des plus gros courtiers de Wall Street. Il conseille immédiatement à ses clients d’aller faire exécuter leurs ordres chez d'autres courtiers.

Le groupe connaît des problèmes d'algorithmes. En temps normal, les formules mathématiques permettent à Knight Capital d'exécuter, en moyenne, 20 milliards de dollars d'ordres par jour. Mais, mercredi, les ordres se déclenchent à un rythme effréné sur les valeurs concernées au lieu de s'étaler tout au long de la séance.

Knight Capital s'effondre en Bourse

Ce bug a immédiatement provoqué des dommages collatéraux. L'action de Knight Capital s'est effondrée de 33% à la clôture de Wall Street, le groupe a perdu un tiers de sa capitalisation.

Autre conséquence: la confiance des investisseurs envers le courtier a été impactée. Les porteurs avaient déjà été échaudés par différents incidents comme le "flash krach" du 6 mai 2010, ou les débuts chaotiques de Facebook, le jour de son introduction en Bourse.

Aurélie Boris et BFMbusiness.com