BFM Patrimoine

Wall Street: repart à la hausse, vent favorable d'Europe.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices actions américains repartent à la hausse ce mercredi, en l'absence de données économiques et alors que les opérateurs espèrent des avancées sur le dossier de la dette grecque en Europe. Après un peu plus d'un

(CercleFinance.com) - Les indices actions américains repartent à la hausse ce mercredi, en l'absence de données économiques et alors que les opérateurs espèrent des avancées sur le dossier de la dette grecque en Europe.

Après un peu plus d'une heure et demie de cotation, le Dow Jones et le S&P500 grimpent tous deux d'environ 0,6%, à 18.153 points et à 2.117 points respectivement, tandis que le Nasdaq Composite bondit de 0,9% à 5.077 points.

Pour mémoire, les trois indices ont dévissé de plus de 1% la veille, avec des données économiques de bonne facture qui ont donc alimenté les perspectives d'un prochain durcissement de la politique monétaire.

Toutefois, aucun indicateur économique, susceptible de conforter ce tableau, n'est prévu ce mercredi. La publication des stocks hebdomadaires de pétrole a été reportée à jeudi en raison du week-end prolongé par le Memorial Day.

'Dans le courant de la journée, les opérateurs pourront se concentrer sur la réunion du G7 prévue à Dresde, en Allemagne, pour y chercher des clés concernant la reprise européenne et les discussions sur la Grèce', pointe néanmoins Wells Fargo Advisors.

Les places boursières du Vieux continent connaissent d'ailleurs une accélération sensible de leur progression, à la faveur de rumeurs sur un possible accord cadre au sujet du refinancement de la dette d'Athènes.

Dans l'actualité des valeurs, Tiffany grimpe de 12%, entourée après la présentation par le joaillier new-yorkais d'un BPA de 81 cents au titre de son premier trimestre, supérieur d'une douzaine de cents au consensus.

A l'opposé, Michael Kors plonge de 21% à la suite de ses trimestriels : le détaillant en vêtements et accessoires féminins se trouve lourdement sanctionné pour une prévision de BPA trimestriel inférieure de l'ordre de 25% au consensus.

Toll Brothers abandonne quant à lui 2,7%, délaissé pour un deuxième trimestre comptable mitigé puisque le constructeur de maisons haut de gamme a battu le consensus de BPA, mais l'a manqué en termes de chiffre d'affaires.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance