BFM Patrimoine

Wall Street: modeste gain avec les pétrolières, malgré baril

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Pas question de se laisser trop distancer par les places européennes. Après le petit faux pas de vendredi, le Dow Jones grappille +0,04%, le S&P-500 a pris +0,26% et le Nasdaq +0,3%. Les investisseurs US se sont montrés r

(CercleFinance.com) - Pas question de se laisser trop distancer par les places européennes. Après le petit faux pas de vendredi, le Dow Jones grappille +0,04%, le S&P-500 a pris +0,26% et le Nasdaq +0,3%.

Les investisseurs US se sont montrés rassurés par la fermeté de Bruxelles, de Berlin, de la Bundesbank face aux promesses électorales d'Alexis Tsipras (le nouveau Premier ministre grec depuis ce lundi midi).

Les commentaires des 'experts' et autres politologues se sont durcis au fil des heures à mesure que se dissipait l'effet de surprise.

La gauche antilibérale Syriza est prévenue : pas question d'effacer la dette d'Athènes.

Pas de quoi s'inquiéter non plus de l'intensification des combats ce weekend en Ukraine: la Russie se voit infliger une nouvelle dégradation de sa note à 'BB+' par Standard & Poors.

Le rouble a chuté de -6% ce lundi, la bourse de Moscou de -4,8%: la répression financière finira bien par dissuader Vladimir Poutine... ou pas.

Les bombardements sur Marioupol et Donetsk ont occasionné une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, donc du point de vue des marchés, tout est sous contrôle.

A tel point que le pétrole a rechuté sur 45$, proche de son plancher de 7 ans.

Mais le grand sujet de conversation ce lundi, c'était la météo avec l'approche de ce qui pourrait être la 'tempête de neige du siècle'.

Alors que 3.000 vols à destination de la cote Est seront annulés demain, la direction du New York Stock Exchange (Nyse) a confirmé que Wall Street restera ouvert mardi, même si une majorité de professionnels restent chez eux... car ils pourront travailler en partie depuis leur domicile ou de n'importe quel lieu connecté.

Les adjudications de bons du Trésor à deux et cinq ans prévues pour ce mardi ont été avancées de 24H et le rendement des T-Bonds à 10 ans s'est légèrement retendu à 1,825%, contre 1,79% vendredi soir.

Peu après la clôture, les résultats de Microsoft sont parus et ressortent globalement conformes aux prévisions (71Cts par titre, comme anticipé), mais Wall Street s'est montré déçu par la faiblesse des ventes de PC et de licences en Asie: le N°1 des logiciels chutait de -3% en transactions électroniques.

Mattel a dévissé de -5% en séance après l'annonce du départ (limogeage) de son directeur général Bryan Stockton, suite au déclin des ventes de poupées Barbie fin 2014.

Malgré la rechute du prix du baril en fin de journée, le compartiment pétrole/énergie s'est distingué avec Chesapeake +5,9%, Devon +2,6%, Noble +2,8%, Valero +2%, Chevron +1,9%, Exxon +1%.

Le Nasdaq a été soutenu par Mylan +4,8%, Tesla +2,6%... mais la hausse a été freinée par Seagate dont les résultats ont déçu plongeait de -7,7%, Intel, Adobe et Baidu ont chuté de -1,8%, AMD -6,5%, Netapp de -1,5%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance