BFM Patrimoine

Vinci anticipe un ralentissement de son activité en 2013

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de construction et de concessions Vinci (DG.FR) a prévenu mardi que son chiffre d'affaires resterait stable en 2013 dans un contexte de ralentissement attendu des prises de commandes et de tendance à la baisse du trafic

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de construction et de concessions Vinci (DG.FR) a prévenu mardi que son chiffre d'affaires resterait stable en 2013 dans un contexte de ralentissement attendu des prises de commandes et de tendance à la baisse du trafic autoroutier.

Le groupe a également publié des résultats annuels 2012 conformes aux attentes et annoncé le versement d'un dividende stable de 1,77 euro au titre de l'exercice écoulé.

Le résultat net a atteint 1,92 milliard d'euros en 2012, en hausse de 0,7% a déclaré le premier groupe français de BTP dans un communiqué. Vinci avait confirmé au début janvier sa prévision de résultat net annuel "proche" des 1,9 milliard d'euros dégagés en 2011. Les craintes exprimées en cours d'année sur un alourdissement de la fiscalité en France et sur ses répercussions en terme de rentabilité ne se sont pas matérialisées dans la loi de Finances 2013, avait alors indiqué le groupe.

Résultats en ligne avec les attentes du marché

Le résultat opérationnel a quant à lui progressé de 1,4% à 3,65 milliards d'euros, alors qu'une météo défavorable a pesé sur les marges des activités de construction en France en ralentissant l'avancement des chantiers. Le chiffre d'affaires s'est quant à lui inscrit en hausse de 4,5% à 36,83 milliards d'euros, tiré par une croissance organique de 1,5%, par un effet de change positif et par les acquisitions réalisées à l'étranger.

Selon le consensus réalisé par Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net de 1,9 milliard d'euros en 2012, un résultat opérationnel de 3,65 milliards d'euros et un chiffre d'affaires de 38,3 milliards d'euros.

Le groupe a par ailleurs fait état d'un carnet de commandes de 31,3 milliards d'euros comptabilisé fin décembre, en hausse de 2% sur un an. L'endettement financier net reste pour sa part stable à 12,53 milliards d'euros.

Ralentissement des commandes et du trafic autoroutier

Vinci a récemment franchi une étape importante dans sa stratégie de diversification dans les concessions aéroportuaires en remportant le processus de privatisation des aéroports portugais. Le groupe devrait détailler les perspectives de cette activité mercredi lors de la présentation des résultats à la presse et aux analystes.

Les activités de concessions traditionnelles de Vinci, les autoroutes, ont quant à elles fait face à un ralentissement de tendance en fin d'année, qui pourrait se poursuivre en 2013, a anticipé le groupe dans son communiqué.

"Dans la continuité de la tendance observée fin 2012, un ralentissement des prises de commandes ne peut être exclu, sous l'effet de la politique de sélectivité du groupe privilégiant les marges sur les volumes", a également prévenu Vinci, en tablant sur une "stabilisation" de son activité cette année.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires, +331 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

February 05, 2013 12:59 ET (17:59 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-