BFM Patrimoine

Vicat: Résultats de l’exercice 2012: bonne résistance dans un contexte encore difficile

BFM Patrimoine

Regulatory News: Amélioration sensible des niveaux de marge au second semestre Montée en puissance conforme de l'Inde et du Kazakhstan Solide génération de cash-flows opérationnels

Regulatory News:

  • Amélioration sensible des niveaux de marge au second semestre
  • Montée en puissance conforme de l'Inde et du Kazakhstan
  • Solide génération de cash-flows opérationnels
  • Endettement maîtrisé et situation financière saine
  • Dividende proposé maintenu à 1,50 € par action

Le groupe Vicat (Paris:VCT)(NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT) publie aujourd'hui ses résultats annuels 2012.

Compte de résultat consolidé simplifié audité :

(en millions d'euros)

2012

2011 Variation (%)

Publiée

Á périmètre et taux de change constants

Chiffre d'affaires consolidé

2 292

2 265

1,2%

-0,2%

EBITDA*

437

491

-10,9%

-11,4%

Taux de marge (en %)

19,1

21,7

EBIT**

245

309

-20,8%

-20,3%

Taux de marge (en %)

10,7 13,7

Résultat net consolidé

148

193

-23,4%

-23,2%

Taux de marge (en %) 6,5 8,5

Résultat net part du Groupe

129

164

-21,1%

-20,9%

Capacité d'autofinancement

329

363

-9,4%

-10,0%

*L'EBITDA se calcule en sommant l'excédent brut d'exploitation et les autres produits et charges ordinaires. **L'EBIT se calcule en sommant l'EBITDA et les dotations nettes aux amortissements et provisions ordinaires.

Dans le cadre de cette publication, la Direction Générale a déclaré :
« Fort d'une diversification géographique élargie, le groupe Vicat confirme en 2012 la bonne résistance de son modèle de croissance dans un environnement qui est resté difficile. En tirant parti de ses investissements dans les pays émergents à fort potentiel et de la reprise graduelle en Turquie comme aux Etats-Unis, le Groupe a su améliorer ses performances de façon substantielle au second semestre et maintenir un niveau satisfaisant de rentabilité sur l'ensemble de l'exercice. Cette performance s'est accompagnée de la finalisation de son plan de développement avec le démarrage de Vicat Sagar en Inde et ce sans affecter la solidité financière. Sur ces bases, le Groupe aborde l'exercice 2013 avec la confiance de pouvoir s'appuyer sur les investissements réalisés au cours des six dernières années et l'intention affichée de maximiser sa génération de cash-flows afin de poursuivre la réduction de son endettement avant d'envisager une nouvelle étape dans sa stratégie de développement international ».

Dans ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les variations sont exprimées sur une base annuelle (2012/2011), et à périmètre et taux de change constants.

1. Compte de résultat

1.1 Compte de résultat consolidé

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Vicat 2012 atteint 2 292 millions d'euros, en progression de 1,2% par rapport à 2011.

L'EBITDA consolidé du Groupe s'établit à à 437 millions d'euros, en repli de -10,9% par rapport à l'exercice 2011 et en baisse de -11,4% à périmètre et taux de change constants. Ce recul résulte pour l'essentiel :

  • d'un repli des volumes dans le Ciment comme dans le Béton & Granulats lié à la baisse d'activité enregistrée en France et en Egypte et d'un effet prix défavorable en Afrique de l'Ouest,
  • des conditions de production particulièrement difficiles en Egypte résultant de la pénurie de combustibles,
  • du renchérissement des coûts énergétiques en Inde, en Egypte et au Sénégal et de ceux du fret en Inde.

Ces facteurs négatifs ont été en partie compensés par :

  • la forte progression de l'EBITDA au Kazakhstan et en Turquie,
  • l'amélioration de la performance aux Etats-Unis qui réduit sensiblement sa perte opérationnelle,
  • et une légère amélioration de l'EBITDA généré en Suisse et en Italie.

La marge d'EBITDA s'établit à 19,1% du chiffre d'affaires sur l'exercice 2012. Comme annoncé, elle s'est établie à 20,3% sur le second semestre, une progression marquée par rapport au niveau du premier semestre (17,8%).

L'EBIT consolidé s'établit à 245 millions d'euros, en recul de -20,8% par rapport à 2011 et de –20,3% à périmètre et taux de change constants du fait de la baisse de la rentabilité opérationnelle et d'une charge d'amortissement accrue liée à la mise en service des nouvelles installations, notamment au Kazakhstan.
La marge d'EBIT s'établit ainsi à 10,6% en 2012 contre 13,7% en 2011.

Le résultat financier correspond à une charge de 40 millions d'euros, soit une amélioration de 3,4 millions d'euros par rapport au résultat de 2011. Cette évolution favorable résulte d'une capitalisation plus importante de certains projets en Inde qui a compensé la croissance des frais financiers encourus du fait de l'augmentation de l'encours moyen de la dette.

Le taux d'endettement financier net (gearing) représente 46,4% des capitaux propres consolidés contre 43,8% au 31 décembre 2011, et 50% au 30 juin 2012.

Le taux d'imposition moyen du Groupe s'établit à 29,1% contre 25,7% en 2011.

Cette augmentation du taux moyen d'imposition provient :

  • d'une part, de la fin de la période d'exonération en Egypte à compter du 1er janvier 2012,
  • de la limitation à 85% de la déductibilité des frais financiers en France,
  • de retenues à la source plus importantes résultant de distributions de dividendes accrues en provenance de Turquie,
  • d'une réintégration plus importante de quote-part de frais et charges dans le résultat fiscal en France, conséquence de l'accroissement des dividendes perçus par Vicat SA.

Le résultat net consolidé s'élève à 148 millions d'euros en baisse de -23,2% à périmètre et taux de change constants, incluant une part Groupe à hauteur de 129 millions d'euros en baisse de -20,9% à périmètre et taux de change constants.

La marge nette sur résultat consolidé s'établit à 6,5% du chiffre d'affaires consolidé, contre 8,5% en 2011.

Ainsi, le résultat net par action s'établit à 2,87 euros par action en 2012, contre 3,64 euros par action en 2011.

Sur la base des résultats annuels 2012 et confiant dans la capacité du Groupe à poursuivre son développement, le Conseil d'Administration, réuni en date du 24 février 2013, a décidé de proposer aux actionnaires de voter, lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 26 avril 2013, en faveur du maintien du dividende à 1,50 euro par action.

1.2 Compte de résultat du Groupe par zone géographique

1.2.1 Compte de résultat France

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre constant CA consolidé 879 939 (6,3%) (6,8%) EBITDA 163 202 (19,1%) (19,0%) EBIT 104 147 (29,5%) (29,1%)

Le chiffre d'affaires consolidé en France affiche une baisse de 6,8%. La baisse de l'activité sur cette zone résulte pour l'essentiel de la baisse des volumes affectés par des conditions météorologiques très mauvaises en début d'année en comparaison à un exercice 2011 qui avait bénéficié de conditions climatiques exceptionnellement bonnes, mais aussi d'un ralentissement du marché de la construction sur l'ensemble de l'exercice lié à la crise économique et financière que traverse plus généralement l'ensemble de la zone européenne. Dans cet environnement défavorable, l'EBITDA généré par le Groupe dans cette zone est en net recul de 19%. Néanmoins, il est à noter que le rythme de baisse de l'activité du Groupe en France s'est ralenti sur l'ensemble du second semestre en dépit de la fin de grands chantiers et de conditions météorologiques sensiblement moins favorables qu'en fin d'année 2011. Ainsi, l'activité du Groupe en France et son niveau de profitabilité se sont sensiblement améliorés au cours de l'exercice. Ainsi, la marge d'EBITDA passe de 17,0% au premier semestre 2012 à 20,1% au second semestre 2012, pour s'établir à 18,5% sur l'ensemble de l'exercice 2012.

  • Dans l'activité Ciment, le chiffre d'affaires est en baisse de 11,6%. Ce recul résulte d'une baisse des volumes sur l'ensemble de l'année de plus de 13%, compte tenu de conditions météorologiques en début et en fin d'année sensiblement plus défavorables qu'en 2011, de la fin d'un certain nombre de grands chantiers et d'un environnement sectoriel plus difficile. En dépit de cet environnement, le prix moyen de vente s'inscrit néanmoins en légère progression par rapport à 2011. Dans ce contexte, le Groupe enregistre dans cette activité une contraction marquée de son EBITDA sur l'année, résultant pour l'essentiel de la baisse des volumes. Quant à la marge d'EBITDA, si celle-ci est en recul sur l'ensemble de l'année, elle est en amélioration sur le second semestre 2012 par rapport au second semestre 2011.
  • Dans l'activité Béton & Granulats, le chiffre d'affaires baisse de 4,3%. Cette activité a également été impactée par les très mauvaises conditions météorologiques et par la fin de grands travaux d'infrastructures qui avaient soutenu l'activité notamment au cours du premier semestre 2011. Ainsi, à périmètre constant, les volumes se contractent sur l'exercice d'environ 2% dans le béton et de plus de 9% dans les granulats. Quant aux prix moyens de vente, ceux-ci sont en légère progression sur l'ensemble de l'exercice. Il est à noter que l'activité s'est redressée au cours du second semestre 2012 par rapport au premier semestre 2012. Sur l'ensemble de l'exercice, l'EBITDA généré par cette activité en France est en net recul entraînant une baisse sensible du niveau de marge. Néanmoins, il est à noter que la marge d'EBITDA s'améliore sur le second semestre 2012, par rapport au premier semestre 2012.
  • Dans l'activité Autres Produits & Services, le chiffre d'affaires est en baisse de 4,7%. La baisse de l'activité Transport, impactée par les très mauvaises conditions météorologiques du début et de la fin de l'année, n'a pu être que partiellement compensée par la hausse de l'activité Chimie du bâtiment. Dans ce contexte, l'EBITDA généré par cette activité recule légèrement sur l'exercice.

1.2.2 Compte de résultat Europe (hors France)

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 411 403 +2,0% -0,3% EBITDA 105 102 +2,4% 0,0% EBIT 76 72 +5,6% +3,2%

Le chiffre d'affaires en Europe, hors France, est en progression de 2,0% et est resté quasiment stable à périmètre et taux de change constants. Cette évolution reflète un fort contraste entre un premier semestre lourdement impacté par les mauvaises conditions météorologiques, et un second semestre marqué par un solide rebond de l'activité. Dans ce contexte, l'EBITDA généré par le Groupe dans cette zone géographique est stable par rapport à 2011.

En Suisse, le chiffre d'affaires du Groupe est stable (-0,2%) sur l'exercice à périmètre et taux de change constants :

  • Dans le ciment, le chiffre d'affaires est en progression de 5,0% sur l'ensemble de l'année, soutenu par une bonne tenue des volumes. Après une contraction marquée des volumes de 7% au cours du premier semestre en raison des mauvaises conditions climatiques, les volumes ont enregistré un solide rebond au cours du second semestre. Les prix de vente moyens enregistrent une croissance solide sur l'exercice, accentuée par un mix produits favorable. Dans ce contexte, l'EBITDA généré par cette activité en Suisse est en très légère progression par rapport à 2011. La marge d'EBITDA s'inscrit donc en léger recul sur l'ensemble de l'exercice, mais progresse au second semestre 2012 par rapport au premier semestre 2012 mais aussi par rapport au second semestre 2011.
  • Dans l'activité Béton & Granulats, le chiffre d'affaires recule de 5,3 % sur l'ensemble de l'exercice. Cette activité a elle aussi été particulièrement affectée par les très mauvaises conditions météorologiques du premier semestre et l'amélioration enregistrée au cours du second semestre n'a pas été suffisante pour compenser le fort recul du début d'année. Ainsi, les volumes de béton s'inscrivent en repli sur l'exercice de près de 4%, les volumes de granulats reculant quant à eux de près de 3%. Quant aux prix moyens de vente, ils enregistrent une légère progression sur l'exercice dans l'activité béton, et restent quasi stables dans les granulats. Sur ces bases, l'EBITDA généré par cette activité en Suisse est stable sur la période, le niveau de marge d'EBITDA s'affichant en progression sur l'ensemble de l'exercice.
  • L'activité Préfabrication enregistre une progression de son chiffre d'affaires de 1,9%, reflétant un retour à une solide croissance au cours du second semestre, après un premier semestre fortement impacté par les mauvaises conditions climatiques. L'EBITDA généré par cette activité est resté stable par rapport à 2011.

En Italie, le chiffre d'affaires fléchit de 1,2%. La hausse sensible des prix de vente qui résulte de la politique commerciale ciblée et du développement des ventes à l'export a permis de compenser la forte baisse des volumes sur un marché domestique qui reste particulièrement difficile. Dans ce contexte, l'EBITDA généré dans ce pays en 2012 est en croissance par rapport à 2011, avec une légère amélioration du niveau de marge sur l'exercice.

1.2.3 Compte de résultat Etats-Unis

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 196 165 +18,7% +9,6% EBITDA (5) (9) +41,7% +46,1% EBIT (34) (39) +13,1% +19,7%

En 2012, le chiffre d'affaires aux Etats-Unis enregistre une progression marquée de 9,6%. La performance sur l'ensemble de l'exercice reflète le fort rebond des volumes qui s'est traduit par un taux d'utilisation des outils industriels en nette amélioration. Par ailleurs, il est constaté un frémissement sur les prix de vente, plus particulièrement dans le béton.

Dans ce contexte, le Groupe a enregistré une amélioration de ses performances, notamment au cours du second semestre 2012, avec un EBITDA négatif réduit à -5 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice, contre -9 millions d'euros en 2011.

  • L'activité Ciment enregistre un rebond sensible de son chiffre d'affaires de 18,7%, soutenue par une croissance annuelle de plus de 17% des volumes en 2012. Si les prix se sont inscrits en très légère progression en base séquentielle au cours de l'exercice, ils restent néanmoins en moyenne inférieurs à ceux de l'exercice 2011. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA du Groupe dans cette activité est resté négatif sur l'ensemble de l'année, marquant néanmoins une amélioration par rapport à 2011. Il est important de noter que les performances du Groupe se sont sensiblement améliorées au cours du second semestre 2012, le Groupe enregistrant un EBITDA positif sur cette dernière période.
  • Dans l'activité Béton, le chiffre d'affaires progresse de 6,0%. La performance sur l'année résulte d'une solide progression des volumes, plus particulièrement en Californie. Quant aux prix de vente, ceux-ci enregistrent, et ce pour la première fois depuis plusieurs exercices, une progression en base annuelle. De ce fait, le Groupe a sensiblement réduit sa perte d'EBITDA par rapport à 2011, reflétant l'amélioration de la profitabilité de cette activité au cours du second semestre 2012.

1.2.4 Compte de résultat Turquie, Inde et Kazakhstan

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 442 348 +27,0% +27,9% EBITDA 92 74 +23,9% +24,6% EBIT 54 44 +22,6% +24,2%

En Turquie, le chiffre d'affaires s'établit à 221 millions d'euros, en hausse de 12,3%. Après un premier trimestre marqué par des conditions météorologiques très défavorables, l'activité s'est fortement redressée dès le deuxième trimestre. Cette augmentation s'est poursuivie sur le second semestre, portée par le dynamisme de l'activité Ciment du Groupe et un environnement prix plus favorable. Sur ces bases, l'EBITDA progresse dans ce pays s'établissant à près de 48 millions d'euros, contre 41 millions d'euros en 2011.

  • Dans le ciment, le chiffre d'affaires est en progression de 10,9% sur l'ensemble de l'exercice. Après un premier semestre marqué par des conditions météorologiques particulièrement difficiles ayant entraîné une forte baisse des volumes, le second semestre a été marqué par une solide reprise de l'activité dans un marché domestique favorablement orienté. Ainsi sur l'ensemble de l'année, et en dépit de volumes à l'export sensiblement réduits, les volumes enregistrent une légère progression. Quant aux prix moyen de vente, ceux-ci s'inscrivent en hausse sur l'ensemble de la période dans un environnement concurrentiel qui reste tendu. Dans ce contexte favorable, l'EBITDA généré par cette activité progresse à nouveau. Néanmoins, le niveau de marge d'EBITDA s'inscrit en léger recul par rapport à 2011.
  • L'activité Béton & Granulats est en hausse de 14,2% en 2012. Après une très forte baisse des volumes dans le béton au cours du premier semestre, le rebond enregistré au second semestre a permis de revenir aux niveaux de 2011. Dans les granulats, les volumes de vente sont restés bien orientés sur l'ensemble de l'année, affichant une progression annuelle de plus de 13%. Sur l'ensemble de l'exercice, le Groupe a poursuivi sa stratégie favorisant une approche commerciale sélective et un rétablissement de ses prix de vente. Dans ce contexte, et compte tenu des efforts de réduction de coûts entrepris, l'EBITDA et la marge d'EBITDA sont en forte amélioration par rapport à 2011.

En Inde, le Groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 156 millions d'euros en 2012, en progression de 30,5% à périmètre et taux de change constants. La bonne performance du Groupe en Inde se confirme, avec la poursuite de la montée en puissance de l'outil industriel moderne de Bharathi Cement. Cette progression est le fruit d'une solide croissance des volumes et d'une légère progression des prix de vente. Sur l'ensemble de l'exercice le volume des ventes s'est établi à plus de 2,5 millions de tonnes de ciment. Ce succès valide le bien fondé de la stratégie du Groupe basée sur la commercialisation d'un ciment haut de gamme, en s'appuyant sur une marque bénéficiant d'une forte notoriété et sur un réseau de distribution solide couvrant l'ensemble du sud de l'Inde. Il est à noter qu'en fin d'année, le Groupe a procédé au démarrage industriel de l'usine de Vicat Sagar, d'une capacité nominale de 2,8 millions de tonnes, avec une commercialisation de ses produits amorcée début 2013 sous la marque Bharathi Cement. Avec un EBITDA de 31 millions d'euros sur l'exercice, celui-ci est quasiment stable par rapport à 2011. Néanmoins la marge d'EBITDA s'inscrit en baisse essentiellement en raison de la forte hausse des coûts de transport et de l'électricité ainsi que de l'augmentation des coûts du projet Vicat Sagar Cement passés en charges.

Au Kazakhstan, la montée en puissance de l'usine de Jambyl Cement s'est poursuivie, avec un chiffre d'affaires généré sur l'ensemble de l'année de 66 millions d'euros contre 27 millions d'euros sur la même période en 2011. Cette performance résulte d'une très forte progression des volumes, avec près d'un million de tonnes vendus, dans un contexte de prix de vente favorable. Le niveau d'EBITDA généré sur l'exercice s'élève à 13 millions d'euros, marquant une très forte progression soutenue par la montée en puissance rapide des installations industrielles et de l'amélioration des performances opérationnelles de l'usine, notamment au second semestre 2012.

1.2.5 Compte de résultat Afrique et Moyen-Orient

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA consolidé 364 411 (11,3%) (12,9%) EBITDA 83 122 (31,9%) (33,0%) EBIT 46 86 (46,7%) (47,4%)

Dans la région Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d'affaires consolidé recule de 12,9%.

L'EBITDA s'établit à 83 millions d'euros en 2012 contre 122 millions d'euros sur la même période en 2011.

En Égypte, le chiffre d'affaires a diminué sur l'année de 27%. Ce repli s'explique par une contraction des volumes du même ordre. Les prix moyens de vente sont en très légère progression sur l'ensemble de l'exercice. Les performances opérationnelles dans cette région ont été particulièrement affectées en 2012 par le manque de combustibles sur ce marché (livraison du gaz interrompue suite aux multiples attentats sur le pipeline approvisionnant l'usine au cours du premier semestre, couplée à une forte pénurie de fuel sur l'ensemble du marché égyptien) et des conditions sécuritaires fortement dégradées. Compte tenu de ces événements, le Groupe n'a pu faire fonctionner pleinement ses deux fours. Sur ces bases, l'EBITDA du Groupe recule de nouveau sensiblement par rapport à une année 2011 qui n'avait été affectée par les évènements politiques que sur la seconde partie de l'exercice. Il est néanmoins important de noter que suite au rétablissement de l'approvisionnement en gaz depuis le début du mois d'octobre 2012, la performance opérationnelle s'est progressivement améliorée, dans un contexte sécuritaire qui reste néanmoins particulièrement tendu et contraignant. Ainsi, si la marge d'EBITDA est en retrait sensible sur l'ensemble de l'exercice, celle-ci est en amélioration sur le second semestre 2012 par rapport au premier semestre 2012 mais aussi par rapport au second semestre 2011.

En Afrique de l'Ouest, le chiffre d'affaires recule de 5,2% sur 2012. Ce recul s'explique par la baisse du prix de vente moyen dans la région, en raison d'un contexte concurrentiel plus tendu au Sénégal, et d'un mix géographique marqué par une augmentation des ventes à l'export. Au cours d'une année contrastée, marquée par un premier semestre affecté par les évènements politiques intervenus au Mali et un hivernage particulièrement pluvieux au cours du troisième trimestre sur l'ensemble de la zone, les volumes de ciment sont en croissance de près de 2% sur l'exercice. Au Sénégal, l'activité Granulats du Groupe a quant à elle été marquée par les arrêts et les retards encourus d'un certain nombre de grands chantiers entrainant une inflexion des volumes de 12% sur l'exercice. Dans ce contexte, l'EBITDA généré par le Groupe dans cette région s'affiche en baisse sensible en 2012, avec un recul marqué de la marge d'EBITDA sur l'exercice.

1.3 Compte de résultat du Groupe par activité

1.3.1 Activité Ciment

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants Volume (kt) 17 894 18 035 -0,8% CA opérationnel 1 377 1 356 +1,6% +0,6% CA consolidé 1 156 1 136 +1,6% +0,7% EBITDA 336 380 -11,5% -12,0% EBIT 204 261 -21,8% -21,5%

En 2012, le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité Ciment est progression de +1,6% et stable à périmètre et à taux de change constants (soit +0,6%). Les prix moyens de vente sont en progression, l'augmentation enregistrée en France, en Suisse, en Turquie, et au Kazakhstan permettant de compenser la baisse enregistrée en Afrique de l'Ouest, et aux Etats-Unis. Ils sont restés globalement stables en Inde et en Egypte. Cette progression globale des prix de vente a permis de compenser une légère baisse des volumes de ciment vendus de -0,8%.

L'EBITDA s'établit à 336 millions d'euros, en baisse de -12,0% à périmètre et taux de change constants. Cette contraction résulte pour l'essentiel de la baisse de l'EBITDA généré en France, en Egypte et en Afrique de l'Ouest. La marge d'EBITDA sur le chiffre d'affaires opérationnel pour l'exercice 2012 s'inscrit à 24,4%.

La performance du Groupe dans cette activité s'est très sensiblement améliorée au cours du deuxième semestre générant une nette amélioration du niveau de marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires opérationnel par rapport au premier semestre 2012 (26,1% versus 22,6%).

1.3.2 Activité Béton & Granulats

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants Volume Béton (km3) 7 928 7 969 -0,5% Volume Granulats (kt) 21 516 22 219 -3,2% CA opérationnel 855 854 +0,1% -2,1% CA consolidé 826 818 +1,0% -1,3% EBITDA 68 78 -13,4% -13,8% EBIT 20 30 -33,4% -30,3%

L'activité Béton & Granulats affiche une très légère augmentation de son chiffre d'affaires opérationnel en 2012 de +0,1%, et de -2,1% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2011. Cette évolution résulte pour l'essentiel d'un ralentissement observé en France et en Suisse compte tenu des conditions météorologiques très défavorables observées en début d'année par rapport à 2011. La baisse constatée dans ces deux régions n'a pu être que partiellement compensée par une activité soutenue aux Etats-Unis, en Turquie et en Inde. Compte tenu de ces éléments, l'EBITDA est en recul, s'affichant à 68 millions d'euros, contre 78 millions d'euros en 2011 pour une marge sur le chiffre d'affaires opérationnel de 7,9%. A l'instar de l'activité Ciment, cette activité a vu sa performance s'améliorer très sensiblement au cours du second semestre 2012, avec une marge d'EBITDA en progression par rapport au premier semestre 2012 (8,6% versus 7,2%).

1.3.3 Activité Autres Produits & Services

(en millions d'euros) 2012 2011 Variation (%) Publiée A périmètre et taux de change constants CA opérationnel 401 391 +2,5% +1,8% CA consolidé 310 310 +0,2% -0,7% EBITDA 34 33 +1,8% +0,7% EBIT 21 18 +15,2% +13,9%

Le chiffre d'affaires opérationnel est croissance de +2,5% et de +1,8% à périmètre et taux de change constants. L'EBITDA s'établit à 34 millions d'euros, en très légère progression par rapport à 2011, soit une marge de 8,5%.

2. Eléments de Bilan et de Flux de trésorerie

Au 31 décembre 2012, le Groupe présente une structure financière solide. Après avoir atteint un point haut au 30 juin 2012, l'endettement du Groupe, temporairement alourdie par la poursuite des investissements en Inde dans l'usine greenfield de Vicat Sagar Cement, a amorcé sa décrue dès le second semestre de 2012. Ce mouvement devrait se poursuivre sur les exercices à venir au fur et à mesure que le Groupe tire parti de ses fortes positions de marché avec notamment la montée en puissance progressive des investissements finalisés récemment, de la qualité de son outil industriel, d'un strict contrôle des coûts et d'une réduction sensible du niveau des investissements industriels afin de progressivement maximiser sa génération de cash-flows.

L'endettement financier net s'établit à 1 144 millions d'euros au 31 décembre 2012, contre 1 077 millions d'euros au 31 décembre 2011, une augmentation limitée compte tenu des investissements industriels qui se sont élevés à 287 millions d'euros en 2012.

Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 2 464 millions d'euros contre 2 461 millions d'euros au 31 décembre 2011.
Sur ces bases, l'endettement financier net représente 46% des capitaux propres consolidés contre 44% au 31 décembre 2011, et 50% au 30 juin 2012.

Compte tenu du niveau d'endettement net du Groupe, l'existence de « covenants » ne constitue pas un risque sur la situation financière et la liquidité du bilan du Groupe. Au 31 décembre 2012, Vicat respecte largement l'ensemble des ratios visés par les « covenants » contenus dans les contrats de financement.

Le Groupe a généré au cours de l'exercice 2012 une capacité d'autofinancement de 329 millions d'euros, contre 363 millions d'euros au cours de l'exercice 2011.

Les investissements industriels réalisés par Vicat se sont élevés à 287 millions d'euros en 2012 contre 276 millions d'euros en 2011. Ils correspondent pour une part importante à la finalisation de la construction de l'usine greenfield de Vicat Sagar en Inde.

Le démarrage en décembre 2012 de son usine greenfield Vicat Sagar en Inde est venu clore un important cycle d'investissements industriels et financiers qui a permis au Groupe de doubler sa capacité de production ciment, et renforcer sa diversification géographique. Cette dernière opération d'augmentation de capacité étant achevée, le montant global des investissements industriels en 2013 devrait être inférieur à 160 millions d'euros.

Les investissements financiers réalisés sur la période s'élèvent à 16 millions d'euros contre 36 millions d'euros en 2011, et correspondent, pour l'essentiel, aux opérations d'acquisitions de centrales à béton en France.

Sur ces bases, le Groupe a généré en 2012 un niveau de cash flow libre de 46 millions d'euros contre 83 millions d'euros en 2011.

3. Perspectives

Avec le démarrage industriel en décembre 2012 de son usine greenfield de Vicat Sagar en Inde, le Groupe Vicat a achevé son programme d'investissements ambitieux qui lui aura permis de considérablement renforcer sa diversification géographique tout en posant les jalons d'une croissance rentable pérenne.

Le Groupe entend désormais tirer parti de ses fortes positions de marché, de la qualité de son outil industriel et d'un strict contrôle des coûts afin de progressivement maximiser sa génération de cash-flows et réduire de son niveau d'endettement et ce avant d'aborder une nouvelle étape dans sa stratégie de développement international.

Sur l'exercice 2013, le Groupe souhaite fournir des éléments d'appréciation sur ses différents marchés :

  • En France, en 2013, le Groupe s'attend à un environnement économique et sectoriel encore difficile, notamment au premier semestre, qui devrait entrainer une nouvelle baisse des volumes dans un environnement de prix favorable.
  • En Suisse, l'environnement devrait rester globalement favorable avec des volumes attendus en légère amélioration et des prix stables.
  • En Italie, le Groupe anticipe une amélioration de la situation après une année 2012 difficile. Compte tenu des niveaux actuels de consommation de ciment, les volumes devraient progressivement se stabiliser et les prix de vente remonter.
  • Aux Etats-Unis, le Groupe anticipe une poursuite de l'amélioration sur ses marchés, en termes de volumes mais aussi de prix.
  • En Turquie, l'amélioration de l'environnement sectoriel enregistrée en 2012 devrait se poursuivre en 2013. Dans un contexte macro-économique et sectoriel qui reste néanmoins fortement concurrentiel, le Groupe devrait être en mesure de tirer pleinement profit de l'efficience de son outil industriel et de ses fortes positions de marché.
  • En Egypte, dans un environnement sécuritaire qui restera probablement difficile et offrant peu de visibilité, le marché devrait néanmoins rester porteur en terme de volumes et évoluer dans un environnement prix plus favorable. Le Groupe est confiant quant à l'évolution positive du marché égyptien à moyen et long terme.
  • En Afrique de l'Ouest, les volumes de vente devraient rester globalement bien orientés. Quant aux prix de vente, ceux-ci pourraient de nouveau être soumis à des tensions compte tenu d'une évolution de l'environnement concurrentiel qui reste incertaine. Dans ce contexte le Groupe poursuivra son déploiement commercial sur l'ensemble de la région Afrique de l'Ouest, fort d'un outil industriel moderne et performant,.
  • En Inde, le démarrage intervenu en fin d'année 2012 de l'usine greenfield de Vicat Sagar, et son déploiement commercial attendu au cours du 1er semestre de 2013, associé à la poursuite de la montée en puissance de Bharathi Cement, permettra de faire émerger progressivement un acteur majeur sur le sud de l'Inde. Fort d'une position de marché renforcée, d'un outil industriel moderne et efficient, le Groupe Vicat devrait par ailleurs bénéficier en 2013 d'un marché de la construction dynamique dans un environnement prix qui devrait néanmoins rester volatile.
  • Au Kazakhstan, fort d'un bon positionnement géographique et d'un outil industriel des plus performants, le Groupe devrait tirer pleinement profit d'un marché qui devrait bénéficier d'une solide croissance du secteur de la construction et des infrastructures, dans un environnement prix qui devrait rester bien orienté.

4. Conférence téléphonique

Dans le cadre de la publication de ses résultats annuels 2012, le groupe Vicat organise une conférence téléphonique qui se tiendra en anglais le vendredi 8 mars 2013 à 15h00, heure de Paris (14h00 heure de Londres et 09h00 heure de New York).

Pour participer en direct, composez l'un des numéros suivants :

France : +33(0)1 70 99 42 77 Royaume-Uni : +44(0)20 7784 1036 Etats-Unis : +1646 254 3367

La conférence téléphonique sera disponible en différé jusqu'au vendredi 15 mars 2013 à minuit, en composant l'un des numéros suivants :

France : +33 (0)1 74 20 28 00 Royaume-Uni : 44 (0)20 3427 0598 Etats-Unis : +1 347 366 9565

Code d'accès : 6738405#

Prochaine publication :
24 avril 2013 (après clôture du marché) : chiffre d'affaires du premier trimestre 2013

Calendrier actionnarial :
26 avril 2013 : Assemblée Générale des actionnaires

À PROPOS DU GROUPE VICAT
Le groupe Vicat emploie plus de 7 500 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2,292 milliards d'euros en 2012, provenant de ses activités de production de Ciment, de Béton & Granulats et Autres Produits & Services. Le Groupe est présent dans 11 pays : France, Suisse, Italie, Etats-Unis, Turquie, Egypte, Sénégal, Mali, Mauritanie, Kazakhstan et Inde. Près de 62% de son chiffre d'affaires est réalisé à l'international. Le groupe Vicat est l'héritier d'une tradition industrielle débutée en 1817 avec l'invention du ciment artificiel par Louis Vicat. Créé en 1853, le groupe Vicat exerce aujourd'hui 3 métiers principaux que sont le Ciment, le Béton Prêt à l'Emploi (BPE) et les Granulats, ainsi que des activités complémentaires à ces métiers de base.

Avertissement :
Ce communiqué de presse peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.vicat.fr). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations. Des informations plus complètes sur Vicat peuvent être obtenues sur son site Internet (www.vicat.fr).

ANNEXES

COMPTES CONSOLIDES AUDITES AU
31-12-2012 ET APPROUVES PAR LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 24 FÉVRIER 2013

Les comptes consolidés audités de l'exercice 2012 et leurs annexes sont disponibles dans leur intégralité sur le site internet de la société www.vicat.fr

ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE ACTIF 2012 2011 (en milliers d'euros) Notes ACTIFS NON COURANTS Goodwill 3 995 320 1 000 195 Autres immobilisations incorporelles 4 100 417 100 789 Immobilisations corporelles 5 2 271 210 2 218 465 Immeubles de placement 7 19 557 19 089 Participations dans des entreprises associées 8 37 731 37 900 Actifs d'impôts différés 25 88 980 2 104 Créances et autres actifs financiers non courants 9 108 652 116 928 Total des actifs non courants 3 621 867 3 495 470 ACTIFS COURANTS Stocks et en-cours 10 381 893 360 104 Clients et autres débiteurs 11 354 877 349 994 Actifs d'impôts exigibles 29 455 16 685 Autres créances 11 146 458 144 930 Trésorerie et équivalents de trésorerie 12 237 344 359 404 Total des actifs courants 1 150 027 1 231 117 TOTAL DE L'ACTIF 4 771 894 4 726 587 PASSIF 2012 2011 (en milliers d'euros) Notes CAPITAUX PROPRES Capital 13 179 600 179 600 Primes 11 207 11 207 Réserves consolidées 1 939 991 1 920 957 Capitaux propres part du Groupe 2 130 798 2 111 764 Intérêts minoritaires 334 146 349 054 Total capitaux propres 2 464 944 2 460 818 PASSIFS NON COURANTS Provisions retraite et autres avantages postérieurs à l'emploi 14 55 039 52 631 Autres provisions 15 84 334 78 370 Dettes financières et options de vente 16 1 197 703 1 384 444 Impôts différés passifs 25 240 133 171 429 Autres passifs non courants 26 557 21 762 Total des passifs non courants 1 603 766 1 708 636 PASSIFS COURANTS Provisions 15 9 967 10 911 Dettes financières et options de vente à moins d'un an 16 232 352 106 165 Fournisseurs et autres créditeurs 260 189 241 862 Passifs d'impôts exigibles 27 751 16 088 Autres dettes 18 172 925 182 107 Total des passifs courants 703 184 557 133 Total des passifs 2 306 950 2 265 769 TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS 4 771 894 4 726 587 COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE 2012 2011 (en milliers d'euros) Notes Chiffre d'affaires 19 2 292 219 2 265 472 Achats consommés

(1 461 292)

(1 395 552)

Valeur ajoutée 1.22 830 927 869 920 Charges de personnel 20

(366 653)

(353 022)

Impôts, taxes et versements assimilés

(43 866)

(45 679)

Excédent brut d'exploitation 1.22 & 23 420 408 471 219 Dotations nettes aux amortissements, provisions et dépréciations

21

(191 587)

(167 142)

Autres produits et charges 22 16 162

(2 329)

Résultat d'exploitation 23 244 983 301 748 Coût de l'endettement financier net 24

(34 443)

(40 419)

Autres produits financiers 24 7 869 9 480 Autres charges financières 24

(13 873)

(12 956)

Résultat financier 24

(40 447)

(43 895)

Quote-part dans les résultats des sociétés associées 8 3 050 1 572 Résultat avant impôt 207 586 259 425 Impôts sur les résultats 25

(59 621)

(66 297)

Résultat net consolidé 147 965 193 128 Part attribuable aux intérêts minoritaires 18 878 29 521 Part attribuable au Groupe 129 087

163 607

EBITDA 1.22 & 23 437 382 490 938 EBIT 1.22 & 23 245 228 309 490 Capacité d'autofinancement 328 871 363 030 Résultat par action (en euros) Résultat net part du groupe de base et dilué par action 13 2,87 3,64 ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE 2012 2011 (en milliers d'euros) Résultat net consolidé 147 965 193 128 Ecarts de conversion

(48 185)

(123 653)

Couverture des flux de trésorerie

(22 972)

8 892 Impôts sur les autres éléments du résultat global 8 897

(4 191)

Autres éléments du résultat global (après impôt)

(62 260)

(118 952)

Résultat global 85 705 74 176 Part attribuable aux intérêts minoritaires 3 737

(3 410)

Part attribuable au Groupe 81 968 77 586

Le détail des effets d'impôt relatifs aux autres éléments du résultat global s'établit comme suit :

2012 2011 Avant impôt Impôt Après impôt Avant impôt Impôt Après impôt Ecarts de conversion (48 185) - (48 185) (123 653) - (123 653) Couverture des flux de trésorerie (22 972) 8 897 (14 075) 8 892 (4 191) 4 701 Autres éléments du résultat global (après impôt)

(71 157)

8 897

(62 260)

(114 761)

(4 191)

(118 952)

ETAT DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES (en milliers d'euros) Notes 2012 2011

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

Résultat net consolidé 147 965 193 128 Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (3 051) (1 572) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 1 582 2 586 Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité : - amortissements et provisions 199 689 173 457 - impôts différés (12 743) (1 296) - plus ou moins values de cession (2 918) (1 980) - gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur (1 619) (1 116) - autres (34) (177) Capacité d'autofinancement 328 871 363 030 Variation du besoin en fonds de roulement (21 412) (11 186) Flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles (1) 27 307 459 351 844

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement

Décaissements liés à des acquisitions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles (268 963) (280 878) - immobilisations financières (4 203) (10 695) Encaissements liés à des cessions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles 7 625 11 703 - immobilisations financières 3 429 2 954 Incidence des variations de périmètre (10 646) (23 725) Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement 28 (272 758) (300 641)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

Dividendes versés (87 993) (122 031) Augmentation de capital 3 870 6 556 Emissions d'emprunts 108 334 212 860 Remboursement d'emprunts (177 197) (64 089) Acquisitions d'actions propres (10 472) (17 307) Cession – attribution d'actions propres 14 165 17 348 Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (149 293) 33 337 Incidence des variations de cours des devises (4 342) (27 233) Variation de la trésorerie (118 934) 57 307 Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à l'ouverture 29 344 013 286 706 Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à la clôture 29 225 079 344 013

(1) Dont flux de trésorerie provenant des impôts sur le résultat : (59 982) milliers d'euros en 2012 et (64 837) milliers d'euros en 2011 Dont flux de trésorerie provenant des intérêts décaissés et encaissés : (30 434) milliers d'euros en 2012 et (33 510) milliers d'euros en 2011

ETAT DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES (en milliers d'euros) Capital Primes Auto - contrôle Réserves consolidées Réserves de conversion Capitaux propres part du Groupe Intérêts minori-taires Total capitaux propres Au 31 décembre 2010 179 600 11 207 (85 297) 2 019 257 16 212 2 140 979 416 123 2 557 102

Résultat annuel

163 607

163 607

29 521

193 128

Autres éléments du résultat global

6 243

(92 264)

(86 021)

(32 931)

(118 952)

Résultat global 169 850 (92 264) 77 586 (3 410) 74 176 Dividendes distribués (65 946) (65 946) (56 323) (122 269) Variation nette des actions propres

1 407

(896)

511

511

Variations de périmètre (24 182) (24 182) (9 040) (33 222) Augmentation de capital (6 560) (6 560) 11 774 5 214 Autres variations (10 624) (10 624) (10 070) (20 694) Au 31 décembre 2011

179 600

11 207

(83 890)

2 080 899

(76 052)

2 111 764

349 054

2 460 818

Résultat annuel

129 087

129 087

18 878

147 965

Autres éléments du résultat global

(14 798)

(32 321)

(47 119)

(15 141)

(62 260)

Résultat global 114 289 (32 321) 81 968 3 737 85 705 Dividendes distribués

(66 039)

(66 039)

(22 124)

(88 163)

Variation nette des actions propres

5 209

(994)

4 215

4 215

Variations de périmètre

(749)

(749)

(154)

(903)

Augmentation de capital

(666)

(666)

4 239

3 573

Autres variations 305 305 (606) (301)

Au 31 décembre 2012

179 600

11 207

(78 681)

2 127 045

(108 373)

2 130 798

334 146

2 464 944

Les réserves de conversion groupe au 31 décembre 2012 se ventilent comme suit par devises (en milliers d'euros) :

Dollar américain : (5 117) Franc suisse : 135 370 Livre turque : (77 173) Livre égyptienne : (39 427) Tengué kazakh : (31 741) Ouguiya mauritanien : (4 333) Roupie indienne : (85 952) (108 373)

Les comptes consolidés audités de l'exercice 2012 et leurs annexes sont disponibles dans leur intégralité sur le site internet de la société www.vicat.fr

SIÈGE SOCIAL :
TOUR MANHATTAN 6 PLACE DE L'IRIS F-92095 PARIS - LA DÉFENSE CEDEX TÉL : +33 (0)1 58 86 86 86 FAX : +33 (0)1 58 86 87 88

S.A. AU CAPITAL DE 179.600.000 EUROS IDENTIFICATION CEE: FR 92 - 057 505 539 RCS NANTERRE

Contacts Relations Investisseurs :
Stéphane Bisseuil, T. + 33 1 58 86 86 13 s.bisseuil@vicat.fr ou Contacts Presse : Clotilde Huet, T. + 33 1 58 86 86 26 clotilde.huet@tbwa-corporate.com

Business Wire