BFM Patrimoine

Vallourec: subit plusieurs dégardations de brokers.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Vallourec a perdu 14% sur les quatre dernières séances après l'annonce d'une révision de ses objectifs 2014, à la suite d'une baisse temporaire significative de la demande dans ses activités Pétrole et Gaz au Brésil et e

(CercleFinance.com) - Vallourec a perdu 14% sur les quatre dernières séances après l'annonce d'une révision de ses objectifs 2014, à la suite d'une baisse temporaire significative de la demande dans ses activités Pétrole et Gaz au Brésil et en zone EAMEA.

Au Brésil, Petrobras a pris la décision de supprimer l'essentiel de ses stocks de tubes d'ici la fin de l'année, tout en maintenant ses plans de forage. Il s'agit d'un ajustement ponctuel, qui pèsera fortement sur les ventes de Vallourec au cours du second semestre 2014, avec un impact net sur l'EBITDA estimé à environ 60 millions d'euros.

Concernant les secteurs hors Pétrole et Gaz, ceux-ci sont également impactés par la poursuite de la dégradation du contexte macroéconomique brésilien, et la baisse des prix du minerai de fer.

Dans la zone EAMEA, le niveau des commandes a fortement baissé, résultant d'ajustements de stocks chez les opérateurs E&P et du report de certains appels d'offres sur les produits premium. Cela impactera les livraisons jusqu'en fin d'année et au cours du premier semestre de l'année 2015, mais ne remet pas en cause les tendances structurelles positives marquées par des programmes d'investissements E&P majeurs dans la région, nécessaires pour compenser la déplétion des champs et soutenir la demande en croissance.

Afin de limiter ces impacts négatifs temporaires, le groupe a pris un certain nombre de mesures sur le front opérationnel. En conséquence, le groupe vise désormais un EBITDA en baisse d'environ 10% par rapport à 2013.

Le groupe reste concentré sur la génération de cash flow disponible. A cet effet, il a décidé de réduire ses dépenses d'investissement de 100 millions d'euros (par rapport à un objectif initial de 500 millions d'euros pour 2014).

Exane BNP Paribas a dégradé son conseil sur l'action après que le sidérurgiste spécialisé ait lancé un énième avertissement sur ses résultats. Le conseil du bureau d'études revient de 'surperformance' à 'neutre', l'objectif de cours correspondant revenant de 48 à 37 euros. Les analystes jugent que l'incertitude pesant sur le titre s'est considérablement et durablement accrue.

'Une fois de plus, Vallourec a été pris par surprise par les déboires de Petrobras', son grand client brésilien, qui a bien du mal à financer son programme massif d'investissement, d'autant qu'il est pris dans les contradictions de Brasilia. Début mai, Vallourec estimait que la demande de Petrobras repartirait au 2e trimestre. Il n'en a rien été et la major pétrolière brésilienne a décidé de liquider l'essentiel de ses stocks de tubes d'ici la fin de l'année, ce qui entraînera une réduction de ses commandes.

'Cette annonce a pris le management de Vallourec au dépourvu, une fois de plus et un mois seulement après la confirmation d'objectifs plus optimistes', insiste Exane.

Bref, estiment les spécialistes, la détérioration de la visibilité ébranle la confiance du marché dans le scénario de reprise bénéficiaire à moyen terme qui prévalait jusqu'alors pour Vallourec. De plus, 'nous ne pouvons pas être sûrs à ce stade que l'actuelle réduction des anticipations bénéficiaires du consensus soit la dernière', ajoute Exane.

En réponse au nouvel avertissement sur résultats, le broker Société Générale a abaissé son objectif de cours à 33 euros contre 37 euros précédemment. Il maintient son conseil de

Cercle Finance