BFM Patrimoine

UPDATE2: SocGen: la vente de Geniki à Piraeus aura un impact de 100 mlns d'euros sur le T3

BFM Patrimoine

(Actualisation: rappel du ratio prudentiel Core Tier 1 de Société Générale au 30 juin 2012 et réactualisation du cours de Bourse). PARIS (Dow Jones)--Société Générale (GLE.FR) a annoncé vendredi avoir signé un accord définitif avec Piraeu

(Actualisation: rappel du ratio prudentiel Core Tier 1 de Société Générale au 30 juin 2012 et réactualisation du cours de Bourse).

PARIS (Dow Jones)--Société Générale (GLE.FR) a annoncé vendredi avoir signé un accord définitif avec Piraeus Bank (TPEIR.AT) concernant la vente de la totalité de ses parts (99,08%) dans sa filiale grecque, Geniki Bank. Selon un communiqué de la banque française, Piraeus paiera 1 million d'euros pour cette participation, mais Société Générale réalisera un investissement total de 444 millions d'euros à la clôture de la cession.

La transaction devrait avoir un impact négatif sur le résultat net de Société Générale d'environ 100 millions d'euros au troisième trimestre 2012, mais n'aura "pas d'impact significatif sur les ratios prudentiels du groupe", a précisé la banque.

Au 30 juin 2012, le ratio prudentiel Core Tier 1 de Société Générale s'inscrivait à 9,9%, sous le régime Bâle 2.5.

L'investissement de 444 millions d'euros de Société Générale sera soumis à des ajustements liés à la valeur nette des actifs de Geniki Bank en date du 30 septembre 2012. Il sera composé d'une avance "destinée à être capitalisée au bénéfice de Geniki Bank" de 281 millions d'euros, "comme demandé par la Banque de Grèce", et de la souscription par Société Générale à une obligation émise par Piraeus Bank estimée à 163 millions d'euros.

"Aucun financement résiduel ne sera apporté à Geniki Bank par Société Générale après la clôture de la transaction", a ajouté l'établissement français. L'opération devrait être bouclée avant la fin de l'année, sous réserve de l'obtention des autorisations requises. De plus, aucun transfert d'actifs de Geniki Bank vers Société Générale n'est prévu au titre de la transaction.

"Cette décision illustre la stratégie du groupe Société Générale d'accélérer sa transformation en recentrant ses activités et en renforçant son bilan, avec une attention particulière portée sur la gestion des risques", a commenté Bernardo Sanchez-Incera, le directeur général délégué du groupe bancaire, cité dans le communiqué.

Cet accord, approuvé par le Fonds de stabilité financière hellénique (FSFH), intervient deux jours après que Crédit Agricole SA (ACA.FR) a confirmé la cession de sa filiale grecque Emporiki (TEMP.AT) à Alpha Bank (ALPHA.AT). Une transaction qui réduira d'environ 2 milliards d'euros le résultat net de la banque française au troisième trimestre.

A 15h40, le titre Société Générale cédait 2,5% à 26,10 euros, ramenant la capitalisation de l'établissement à 20,36 milliards d'euros.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 19, 2012 09:44 ET (13:44 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-