BFM Patrimoine

UPDATE2: Fitch abaisse la notation de PSA de "BB" à "BB-", perspective négative

BFM Patrimoine
(Actualisation: commentaires sur la perspective négative de la note de PSA et craintes sur de Fitch Ratings sur la capacité du groupe à restaurer sa rentabilité en raison des coûts associés à sa restructuration). PARIS (Dow Jones)--Fitch Ratin

(Actualisation: commentaires sur la perspective négative de la note de PSA et craintes sur de Fitch Ratings sur la capacité du groupe à restaurer sa rentabilité en raison des coûts associés à sa restructuration).

PARIS (Dow Jones)--Fitch Ratings a dégradé mercredi la notation de PSA Peugeot Citröen (UG.FR) de "BB" à "BB-", assortie d'une perspective négative, l'agence d'évaluation financière estimant que le flux de trésorerie disponible (free cash flow) du constructeur automobile continuera à être négatif jusqu'en 2014.

Fitch a aussi évoqué dans un communiqué les "défis" auxquels PSA fait face pour améliorer sa situation financière et celle de ses activités.

L'agence de notation s'inquiète du positionnement du constructeur dans le "segment moins profitable des véhicules petits et moyens", dans lequel Fitch ne s'attend pas à ce que la concurrence "féroce" et les pressions sur les prix s'atténuent à court terme.

Fitch justifie aussi cette dégradation par la "profitabilité faible ou négative dans plusieurs marchés internationaux qui pourrait prendre du temps à surmonter", en raison justement de l'intensification de la concurrence.

L'agence estime que le groupe français continuera à consommer de la trésorerie en 2012 et 2013 et que la probabilité pour que cette situation perdure en 2014 "demeure élevée".

La perspective négative assortie à la notation de PSA reflète les "risques d'exécution" du plan de redressement du groupe. En juillet dernier, PSA a dévoilé un plan de réorganisation qui concerne notamment 8.000 emplois et l'arrêt de la production de son usine d'Aulnay-sous-Bois.

Compte tenu d'un environnement économique difficile, Fitch craint qu'un repli des revenus du constructeur pèse sur les comptes du groupe, déjà pénalisés par les coûts à court terme associés aux mesures de restructuration. Ces coûts pourraient "peser lourdement" sur la rentabilité de PSA, avant que le plan de redressement ait un impact positif sur la trésorerie, prévient Fitch.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

September 19, 2012 12:34 ET (16:34 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-