BFM Patrimoine

UPDATE: Sodexo décroche de 6,6% après une publication semestrielle jugée décevante

BFM Patrimoine

-Le titre perd 7% après des perspectives jugées décevantes par les analystes -Les difficultés du semestre sont essentiellement liées à l'Europe -Le groupe muscle son plan d'économies -Le groupe maintient ses objectifs de moyen terme (Actualisa

-Le titre perd 7% après des perspectives jugées décevantes par les analystes

-Les difficultés du semestre sont essentiellement liées à l'Europe

-Le groupe muscle son plan d'économies

-Le groupe maintient ses objectifs de moyen terme

(Actualisation: précisions sur la performance et les perspectives du groupe, commentaires d'analystes et réaction boursière).

PARIS (Dow Jones)--L'action Sodexo (SW.FR) reculait de près de 7% jeudi matin en réaction à la publication par le géant de la restauration collective et des titres de services de résultats semestriels et d'objectifs 2012-2013 jugées décevants par les analystes.

"Après une forte appréciation du titre, cette légère déception sur 2012-2013 devrait induire des prises de bénéfices", a indiqué CM-CIC Securities en dégradant la valeur de "accumuler" à "alléger" dès jeudi matin.

Jeudi à 10h47, Sodexo s'inscrivait en recul de 6,6% à 66,10 euros. Mercredi soir, le titre affichait encore un gain de 11% depuis le début de l'année. Au total, l'action avait plus que doublé de valeur depuis mars 2009.

Mais "Sodexo a publié un résultat semestriel mauvais, impacté plus qu'attendu par les baisses de marges en Europe", estime Oddo Securities.

Vers un repli du consensus 2012-2013

En parallèle, le groupe de services externalisés aux entreprises a dévoilé des objectifs annuels augurant d'un abaissement d'environ 5% du consensus pour l'exercice 2012-2013, qui sera clos à la fin du mois d'août, selon Citi.

Le groupe s'attend désormais à une croissance interne de son chiffre d'affaires annuel comprise entre 1% et 2%, et à une stagnation de son résultat opérationnel courant, là où il prévoyait auparavant une croissance "modeste" de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel.

Sodexo a fait état une baisse de 20,5% à 236 millions d'euros de son résultat net semestriel, en raison de l'impact sur son activité de la faiblesse de la conjoncture en Europe, de coûts de restructuration et d'une hausse de la fiscalité dans plusieurs pays.

Hors éléments exceptionnels, son résultat opérationnel s'est contracté de 0,9% à 528 millions d'euros, ce qui trahit une baisse de sa marge opérationnelle courante à 5,6% au lieu de 5,9% au premier semestre 2011-2012, malgré une progression de 4,3% à 9,46 milliards d'euros de son chiffre d'affaires.

Cela traduit essentiellement une baisse des volumes et d'importantes pressions sur les prix dans l'activité de services sur site en Europe, où le groupe peine à faire passer l'inflation de ses coûts à ses clients, a expliqué Michel Landel, le directeur général de Sodexo, pendant une conférence de presse.

Les services sur site souffrent en Europe

Le résultat opérationnel de la division Services sur site, qui comprend la restauration collective, a baissé de 21,4% à 103 millions d'euros en Europe continentale, alors qu'il a progressé dans les autres régions du monde.

Au total, le résultat opérationnel courant de la branche a reculé de 0,7% à 427 millions d'euros. Dans la division "Avantages et Récompenses", qui émet les titres et cartes de services, il est ressorti à 147 millions d'euros, stable à changes courants mais en hausse de 6,8% à parités constantes.

Le plan de réduction des coûts renforcé

Pour faire face à la dégradation de la conjoncture, Sodexo a décidé de renforcer son programme de réduction de coûts, pour réaliser des économies annuelles 180 à 200 millions d'euros au lieu des 130 à 150 millions initialement visés.

Le coût de ce programme, qui a également été relevé de 130-150 millions à 180-200 millions, sera comptabilisé entre septembre 2012 et février 2014. Il fera son plein effet à partir de 2014-2015.

Le renforcement de ce plan ne devrait pas entraîner de nouvelles suppressions de postes, au-delà des 700 annoncées en novembre dernier, a précisé Michel Landel pendant une conférence téléphonique.

Sodexo est le vingtième employeur mondial avec un total de 420.000 collaborateurs.

Maitien des objectis à moyen terme

S'il a abaissé ses prévisions à court terme, le groupe a maintenu ses objectifs de moyen terme, grâce notamment à ses nouveaux efforts de réduction de coûts mais également aux investissements réalisés ces dernières années.

Sodexo a ainsi réitéré son ambition de dégager une marge opérationnelle de 6,3% à la fin de l'exercice 2014-2015, contre 5,4% en 2011-2012. Le groupe continue de viser à terme une croissance annuelle moyenne de 7% de son chiffre d'affaires.

Les nouveaux services sur site (salles de sport, conciergeries..) continuent de bénéficier d'une croissance trois fois supérieure à celle des services de restauration, a souligné Michel Landel.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 18, 2013 05:05 ET (09:05 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-