BFM Patrimoine

UPDATE: Sanofi réduit son objectif de BPA de 2013, après un trimestre pénalisé par les génériques

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Sanofi (SAN.FR) a annoncé jeudi prévoir un repli de 7% à 10% de son bénéfice par action (BPA) des activités en 2013, après un deuxième trimestre "difficile", marqué par une chute de 23,4% du résultat net des act

PARIS (Dow Jones)--Sanofi (SAN.FR) a annoncé jeudi prévoir un repli de 7% à 10% de son bénéfice par action (BPA) des activités en 2013, après un deuxième trimestre "difficile", marqué par une chute de 23,4% du résultat net des activités.

Le laboratoire pharmaceutique estimait précédement que le bénéfice net par action de ses activités devrait au pire reculer de 5% cette année.

Au deuxième trimestre, le résultat net des activités de Sanofi s'est inscrit à 1,47 milliard d'euros, en repli de 23,4% en données publiées et de 18,4% à taux de change constants. Cette mesure financière correspond au résultat net hors impact des cessions et acquisitions. Le résultat net part du groupe a pour sa part chuté de 61,5% à 444 millions d'euros.

Le bénéfice net par action (BNPA) des activités du deuxième trimestre s'est établi à 1,11 euro, en baisse de 18,5%, affecté "en particulier par la perte d'exclusivité de Plavix et d'Avapro aux Etats-Unis" et par un ajustement pour retours de produits, remises et rabais dans les génériques au Brésil.

Au cours d'une conférence téléphonique, la direction du groupe a prévenu avoir changé l'équipe dirigeante pour le Brésil et l'Amérique latine.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 8 milliards d'euros, en repli de 6,3% à taux de change constants, "marqué essentiellement par une perte de chiffre d'affaires due à la concurrence des génériques" s'inscrivant à 481 millions d'euros.

Les variations de taux de change ont eu un impact négatif de 3 points, portant le repli du chiffre d'affaires à 9,8% en données publiées. L'impact négatif résulte "principalement de la dépréciation du yen japonais, du dollar américain, du bolivar vénézuélien, du réal brésilien et du rand sud-africain par rapport à l'euro", a précisé le groupe.

Croissance attendue au second semestre

"Nous continuons de prévoir un retour à la croissance au second semestre de 2013", a commenté Christopher Viehbacher, le directeur général de Sanofi.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires des plateformes de croissance a atteint 5,72 milliards d'euros, en hausse de 2,5%, représentant 71,4% du chiffre d'affaires. Hors impact des génériques au Brésil, la croissance de leur activité a atteint 6,2% et 5,3% sur les marchés émergents. Ces plateformes incluent notamment le laboratoire américain de biotechnologies Genzyme, acquis en 2011 pour 20 milliards de dollars.

Selon un consensus réalisé par Dow Jones Newswires, les analystes tablaient sur un résultat net des activités de 1,76 milliard d'euros et sur un chiffre d'affaires de 8,49 milliards d'euros.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; eric.chalmet@dowjones.com

(Noémie Bisserbe a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

August 01, 2013 03:01 ET (07:01 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-