BFM Patrimoine

UPDATE: Publicis relève sa prévision de croissance interne pour 2013 après une accélération au T2

BFM Patrimoine
(Actualisation: précisions sur la situation dans les pays émergents et évolution du cours de Bourse). PARIS (Dow Jones)--Le groupe publicitaire Publicis (PUB.FR) a relevé jeudi sa prévision de croissance organique pour 2013, après la publicatio

(Actualisation: précisions sur la situation dans les pays émergents et évolution du cours de Bourse).

PARIS (Dow Jones)--Le groupe publicitaire Publicis (PUB.FR) a relevé jeudi sa prévision de croissance organique pour 2013, après la publication de résultats semestriels marqués par une accélération de la croissance interne au deuxième trimestre.

"La forte accélération de la croissance organique à 5% au deuxième trimestre permet à notre groupe d'améliorer très sensiblement ses performances", a indiqué le président du directoire de Publicis, Maurice Lévy, dans un communiqué. La croissance organique s'était inscrite à 1,3% au premier trimestre.

Le groupe a précisé que la croissance organique de son revenu pourrait se situer aux alentours de 3,6% cette année, contre une estimation précédemment comprise entre 3,2% et 3,6%. Pour expliquer cette amélioration des perspectives, Publicis évoque notamment la reprise aux Etats-Unis et la croissance des activités numériques.

Concernant les résultats semestriels, le bénéfice net du groupe a progressé de 15% à 314 millions d'euros, tandis que son revenu total a augmenté de 8,7% à 3,35 milliards d'euros. De son côté, le taux de marge opérationnelle s'est légèrement amélioré sur le semestre, à 13,8%, contre 13,4% pour la même période de l'exercice précédent.

Amélioration dans toutes les zones géographiques

La dynamique en termes d'activité s'est améliorée au deuxième trimestre dans toutes les zones géographiques où le groupe est implanté. En Europe, la baisse du revenu à données comparables a ralenti, passant de 6,5% au premier trimestre à 1,1% au deuxième.

Dans les autres zones, la croissance interne s'est particulièrement accélérée en Amérique du Nord, passant de 4,4% au premier trimestre à 7,7% au deuxième, et dans "le reste du monde", ensemble qui inclut l'Australie et le Japon, où ce taux est passé de 3,2% à 9%.

Des questions sur les émergents

Cette évolution favorable a été cependant moins marquée dans les pays émergents. Au deuxième trimestre 2013, la croissance interne du revenu de Publicis dans la zone émergente, qui inclut le Brésil, la Chine, l'Inde, la Russie, le Mexique, l'Indonésie, Singapour, l'Afrique du Sud et la Turquie, s'est poursuivie au rythme de 5,6%, proche des 5,5% observés au premier trimestre.

Certains analystes financiers se sont récemment inquiétés des conséquences du ralentissement économique en Chine ou des manifestations au Brésil sur les résultats du groupe, très implanté dans ces deux pays.

Sur ce point, Maurice Lévy a reconnu que la situation était "préoccupante", à l'occasion d'une conférence avec des journalistes. "Nous attendions un tassement, mais en fait non", a-t-il toutefois précisé, ajoutant que septembre serait "le juge de paix".

A 12h40, l'action Publicis progressait de 4,1% à 60,23 euros, se classant en tête de l'indice CAC 40.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

July 18, 2013 06:43 ET (10:43 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-