BFM Patrimoine

UPDATE: Nespresso va lever les obstacles à la concurrence sur le marché des dosettes en France

BFM Patrimoine

(Actualisation: propos du président de l'Autorité de la concurrence, précisions sur les engagements de Nespresso, informations sur la présence du groupe sur le marché français, commentaire d'une porte-parole de Nespresso). PARIS (Dow Jones)--La

(Actualisation: propos du président de l'Autorité de la concurrence, précisions sur les engagements de Nespresso, informations sur la présence du groupe sur le marché français, commentaire d'une porte-parole de Nespresso).

PARIS (Dow Jones)--La société Nespresso, marque du géant agroalimentaire suisse Nestlé (NESN.VX), s'est engagée auprès de l'Autorité de la concurrence à "lever les obstacles à l'entrée et au développement des autres fabricants de capsules fonctionnant avec ses machines à café", a indiqué jeudi le régulateur dans un communiqué.

Nespresso a présenté trois engagements, d'une durée de 7 ans, destinés à répondre aux inquiétudes de l'Autorité de la concurrence. Celle-ci a lancé une consultation auprès des acteurs du marché des capsules de café pour déterminer si ces propositions seront suffisantes.

Les changements proposés par Nespresso seront testés pendant un mois sur le marché français et, si les résultats sont satisfaisants, les régulateurs mettront fin à toutes les actions engagées contre le groupe, a expliqué jeudi Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurrence.

Les sociétés néerlandaise DEMB et suisse Ethical Coffee Company ont porté plainte il y a deux ans contre Nespresso qui, selon elles, incite les consommateurs à n'utiliser sur les machines à café de la marque que des capsules Nespresso, au détriment des capsules concurrentes.

"À ce stade de l'instruction et compte tenu des éléments recueillis, il apparaît que Nespresso est susceptible d'avoir abusé de sa position dominante en liant l'achat de ses capsules à celui de ses machines à café, sans justification objective, évinçant, de ce fait, les fabricants de capsules concurrents", indique l'Autorité de la concurrence dans son communiqué.

Pour répondre aux inquiétudes du régulateur, Nespresso s'est engagé, après plusieurs mois de tractations, "à communiquer aux fabricants de capsules concurrents qui en feraient la demande une mise à jour technique de toutes les modifications apportées susceptibles d'avoir un impact sur l'interaction entre la capsule et la machine Nespresso", trois mois avant leur entrée en vigueur, et à supprimer tout commentaire dissuadant les consommateurs d'utiliser des dosettes concurrentes. Le groupe va également proposer pour ses machines "une garantie s'appliquant quelles que soient les marques de capsules utilisées".

Le test de marché lancé par l'Autorité de la concurrence aura lieu jusqu'au 19 mai. "Dans le cas où les engagements, même amendés, ne seraient toujours pas satisfaisants, l'Autorité reprendrait le cours de la procédure contentieuse classique", souligne le communiqué.

Le marché français est déterminant pour Nespresso, qui réalise dans l'Hexagone 25% de ses ventes mondiales, a indiqué l'Autorité de la concurrence. Le groupe contrôle 73% du marché français des machines à café expresso, et 85% du marché des dosettes compatibles avec les machines Nespresso, selon le communiqué.

Diane Duperret, porte-parole de Nespresso, a souligné qu'il fallait comprendre les engagements du groupe non comme une acceptation de l'analyse du régulateur, mais comme une preuve de la volonté de Nespresso de coopérer pour résoudre ce dossier.

-Emilie Palvadeau et Inti Landauro, Dow Jones Newswires, emilie.palvadeau@wsj.com inti.landauro@wsj.com

(John Revill a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

April 17, 2014 08:38 ET (12:38 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-