BFM Patrimoine

UPDATE: Libor,Euribor: l'UE inflige une amende de 1,7 md d'euros à six banques

BFM Patrimoine

(Actualisation: détail sur les amendes infligées à chaque institution.) BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne a infligé mercredi huit amendes d'un montant global de 1,7 milliard d'euros à six institutions financières internationales

(Actualisation: détail sur les amendes infligées à chaque institution.)

BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne a infligé mercredi huit amendes d'un montant global de 1,7 milliard d'euros à six institutions financières internationales pour entente dans la fixation des taux interbancaires de référence Libor et Euribor.

L'autorité de la concurrence européenne a infligé des amendes à JPMorgan Chase & Co. (JPM), Société Générale (GLE.FR), Deutsche Bank (DBK.XE), Royal Bank of Scotland (RBS.LN), ainsi qu'au géant américain Citigroup (C) et au courtier RP Martin, dans le cadre de ce scandale qui a secoué le secteur financier.

La plus forte amende dans le cas de l'Euribor, de 465,8 millions d'euros, a été infligée à Deutsche Bank, tandis que Société Générale devra payer 445,9 millions d'euros. En ce qui concerne l'affaire du Libor, RBS s'est vu imposer une amende de 260,1 millions d'euros, tandis que Deutsche Bank devra débourser 259,5 millions d'euros et JPMorgan, 79,9 millions d'euros. Citigroup devra de son côté s'acquitter d'une amende de 70 millions d'euros.

Immunité pour Barclays et UBS

La banque britannique Barclays (BARC.LN) et l'institution suisse UBS (UBS) ont bénéficié d'une "immunité totale" pour avoir révélé l'existence de ces ententes, a indiqué la Commission. Barclays a ainsi évité une amende d'environ 690 millions d'euros pour sa participation aux infractions concernées, tandis qu'UBS a évité une sanction d'environ 2,5 milliards d'euros, a détaillé Bruxelles.

La Commission européenne a expliqué que quatre institutions, parmi celles visées par son enquête, avaient participé à une entente concernant des produits dérivés de taux d'intérêt libellés en euros, et six à une ou plusieurs ententes bilatérales portant sur des produits dérivés de taux d'intérêt libellés en yens japonais.

La valeur de ces produits "résulte du niveau d'un taux d'intérêt de référence, tel que le taux interbancaire pratiqué à Londres (Libor) - qui est utilisé pour différentes devises telles que le yen japonais - ou le taux interbancaire offert européen (Euribor) pour l'euro".

-Vanessa Mock, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

December 04, 2013 07:49 ET (12:49 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-