BFM Patrimoine

UPDATE: Le Club Med pourrait racheter des actions après une baisse d'activité au T1

BFM Patrimoine

-Le chiffre d'affaires du premier trimestre et les réservations d'hiver sont en légère baisse. -L'assemblée générale des actionnaires autorise le Club Med à racheter jusqu'à 10% de son capital. -L'engagement du groupe chinois Fosun à ne pas

-Le chiffre d'affaires du premier trimestre et les réservations d'hiver sont en légère baisse.

-L'assemblée générale des actionnaires autorise le Club Med à racheter jusqu'à 10% de son capital.

-L'engagement du groupe chinois Fosun à ne pas dépasser 10% du capital du groupe a pris fin jeudi.

(Actualisation: adoption de l'ensemble des résolutions lors de l'assemblée générale du groupe, notamment l'autorisation d'un plan de rachat d'actions, commentaire d'analyste)

PARIS (Dow Jones)--Les actionnaires de l'opérateur de villages vacances Club Méditerranée (CU.FR) ont approuvé jeudi ses projets en matière de rachats d'actions, au terme d'un premier trimestre 2012-2013 marqué par une contraction de l'activité dans un contexte difficile pour le secteur touristique européen.

Réunis en assemblée générale jeudi, les actionnaires du Club Med ont autorisé le groupe à racheter jusqu'à 10% de son capital. Le conseil d'administration doit se réunir début juin pour examiner une opération de rachat d'actions destinées à être annulées, a précisé Club Med.

En décembre dernier, le groupe avait indiqué envisager l'option d'un rachat d'actions comme alternative au paiement d'un dividende, afin de conserver plus de flexibilité pour s'adapter à une conjoncture difficile.

Lors de l'assemblée générale, le représentant du groupe chinois Fosun International (0656.HK) au conseil d'administration a par ailleurs confirmé l'engagement "de long terme" du conglomérat au sein du capital du Club Med. Premier actionnaire du groupe avec 9,96% du capital et 17% des droits de vote fin janvier, Fosun n'a pas précisé s'il envisageait de faire évoluer sa participation, alors que son engagement de ne pas dépasser le seuil des 10% du capital est arrivé à son terme jeudi.

Performance trimestrielle mitigée

Au cours du trimestre clos fin janvier, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 2,5% à changes constants pour s'établir à 344 millions d'euros. Le revenu par lit disponible a toutefois progressé de 1,9% à 112 euros, soutenu par une hausse du prix moyen de la journée hôtelière.

"Sur l'hiver, le Club Méditerranée progresse sur ses principaux marchés internationaux et continue de gagner des parts de marché en France dans un environnement qui s'est encore détérioré", a déclaré le PDG du groupe, Henri Giscard d'Estaing.

L'activité du groupe fait preuve d'une "bonne résistance", estime le courtier Gilbert Dupont dans une note publiée jeudi. "En France, où le marché est en recul de 6,2% en volume d'activité pour les départs de novembre 2012 à janvier 2013, le Club Méditerranée surperforme le marché avec un recul limité à 2%", souligne notamment l'intermédiaire.

A 16h08, l'action Club Med progressait de 2,3% à 14,14 euros.

Conjoncture difficile pour le tourisme

Confronté à la dégradation du marché touristique européen, l'exploitant de villages vacances n'a pas fourni de prévisions pour l'exercice en cours. Pour s'adapter, le groupe a réduit ses capacités d'accueil de 3,8% au cours du premier trimestre.

Les réservations pour la saison d'hiver, calculées à la date du 2 mars, affichent également un repli de 0,8% sur un an, mais sont stables hors activité transport, a indiqué le Club Med. Les réservations sont par ailleurs en croissance pour la saison d'été, a ajouté le groupe.

Le Club Med poursuit l'évolution vers le haut de gamme amorcée ces dernières années et prévoit que les trois quarts de ses installations se situeront en "4 et 5 tridents" à l'horizon 2015, contre deux tiers fin 2012. Les ouvertures de nouveaux villages prévues en 2013 s'inscriront ainsi dans cette stratégie: Pragelato Vialattea en Italie, Belek en Turquie et Guilin en Chine (le deuxième village du groupe dans le pays).

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires, +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 07, 2013 10:08 ET (15:08 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-