BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 termine en léger repli après s'être redressé grâce à Wall Street

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises ont terminé la séance de lundi en léger repli, après avoir cédé du terrain tout au long de la matinée, plombées par de nouvelles inquiétudes au sujet des difficultés financières de la Grèce. Le m

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises ont terminé la séance de lundi en léger repli, après avoir cédé du terrain tout au long de la matinée, plombées par de nouvelles inquiétudes au sujet des difficultés financières de la Grèce. Le marché parisien s'est quelque peu redressé dans l'après-midi, porté par un début de séance favorable à Wall Street, sans toutefois parvenir à effacer totalement ses pertes précédentes.

Les investisseurs ont ainsi préféré jouer la prudence, alors que la Bourse de Londres est restée fermée pour cause de jour férié et que la Grèce pourrait avoir besoin d'un troisième plan d'aide après la fin de son actuel programme d'assistance financière, en 2014. Le marché s'interroge au sujet de l'ampleur de cette éventuelle nouvelle aide et de la forme qu'elle pourrait prendre, alors que de hauts représentants de la banque centrale et du gouvernement allemands ont réitéré dimanche leur opposition à un nouvel allégement de la dette de la Grèce.

L'indice CAC 40 a terminé en petite baisse de 0,1% à 4.067,13 points. L'indice SBF 120 s'est également replié de 0,1% à 3.144,52 points.

Concernant les valeurs, l'actualité des entreprises est restée peu fournie et les écarts de variation relativement restreints. Le titre Sanofi a ainsi enregistré la plus forte hausse du jour, parmi les valeurs qui composent l'indice SBF 120, avec un bond de 2,3% à 76,65 euros. L'action du groupe pharmaceutique a bénéficié de la publication d'une étude positive sur l'efficacité d'un des vaccins contre la grippe du groupe pharmaceutique.

A l'opposé, les valeurs du secteur financier font une fois de plus fait partie des plus sanctionnées. Le titre de l'assureur Axa ainsi enregistré l'une des plus fortes baisses du jours parmi les valeurs de l'indice CAC 40, avec un repli de 1,7% à 17,16 euros.

Les banques ont également subi des pertes. Crédit Agricole et BNP Paribas ont ainsi chacun abandonné 1,5% alors que Société Générale a perdu 1,4%.

La valeurs les plus exposées au cycle économique ont également subi des pertes importantes. Parmi elles, ArcelorMittal a perdu 1% à 10,13 euros tandis que Saint Gobain reculait de 0,9 à 35,68 euros.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 26, 2013 11:58 ET (15:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-