BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 reprend 1,1%, après trois séances de correction

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Dans le vert dès l'ouverture, les valeurs françaises ont nettement rebondi jeudi, après trois séances consécutives de baisse, au cours desquelles l'attente de la publication des minutes de la dernière réunion de politique mo

PARIS (Dow Jones)--Dans le vert dès l'ouverture, les valeurs françaises ont nettement rebondi jeudi, après trois séances consécutives de baisse, au cours desquelles l'attente de la publication des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) avait suscité de nombreuses inquiétudes.

Les investisseurs, qui ont bénéficié dans l'après-midi de la tendance favorable à l'ouverture de Wall Street, ont aussi salué la publication d'indicateurs encourageants sur l'activité économique en Chine et en zone euro. L'activité du secteur privé dans la zone euro a ainsi continué à s'améliorer au mois d'août, selon les données préliminaires publiées par Markit Economics. L'indice PMI composite de la zone euro est ressorti à 51,7 en août, contre 50,5 en juillet, soit son plus haut niveau depuis 26 mois. En Chine, l'indice PMI du secteur manufacturier publié par HSBC a atteint 50,1 en août, contre 47,7 en juillet, en données définitives.

L'indice CAC 40, malgré un léger essoufflement dans les toutes dernières minutes de cotation, termine la journée en hausse de 1,1% à 4.059,12 points. L'indice SBF 120 a lui aussi progressé de 1,1% à 3.139,82 points.

La plus forte hausse au sein de l'indice CAC 40 a été enregistrée par le titre du cimentier Lafarge. L'action qui avait été particulièrement sanctionnée les jours précédents, plombée par des craintes concernant ses activités en Egypte, a rebondi de façon marquée, gagnant 3,3% à 47,84 euros.

Veolia Environnement le suit près, avec un bond de 2,8%, à 11,77 euros. Le titre, qui avait déjà fortement réagi après le relèvement de la recommandation de Morgan Stanley, a ainsi poursuivi sa progression.

Le secteur financier, très touché par le mouvement de baisse du début de semaine, a également bien profité du rebond général. Société Générale, Crédit Agricole SA et BNP Paribas ont ainsi respectivement gagné de 2,5%, 2,3% et 2,2%.

Le titre de l'assureur Axa, également malmené ces derniers jours, a aussi profité de la hausse mais de façon moins marquée, puisque l'action n'a regagné que 1,5% à 17,33 euros. Dans une note, les analystes de JPMorgan Cazenove ont réitéré leur recommandation "sous-pondérer" sur le titre.

En revanche, Sanofi, après avoir passé une partie de la journée dans le vert, a finalement cédé du terrain, perdant 0,1% à 75,65 euros. Les analystes de Morgan Stanley ont pourtant estimé dans une note que l'insuline Lantus allait soutenir le chiffre d'affaires du groupe au cours des prochaines années. La banque a une recommandation "surpondérer" pour le titre, assortie d'un objectif de cours de 95 euros.

En dehors de l'indice phare, bioMérieux, qui avait commencé la journée en très forte hausse, a vu sa progression s'essoufler au cours de la journée. Le titre s'est finalement adjugé 0,9% à 77,64 euros, alors que le groupe a obtenu le feu vert de la FDA américaine pour sa plateforme d'identification des bactéries Vitek MS. Cette annonce, qui était attendue entre le second semestre 2013 et le premier semestre 2014, est positive car elle permet au groupe d'accéder aux forts volumes traités par les laboratoires américains d'analyses médicales, a estimé Oddo Securities.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 22, 2013 12:03 ET (16:03 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-